annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Épreuve ou test d’effort : causes, symptomes et traitement

Rate this post

Un test d’effort est utilisé pour déterminer comment votre cœur répond lorsqu’il travaille à son maximum.

Au cours du test, on vous demandera de faire de l’exercice – généralement sur un tapis roulant – tout en étant relié un électrocardiogramme (ECG). Cela permet à votre médecin de surveiller votre fréquence cardiaque.

Ce test d’effort se nomme également test de stress ou test d’effort sur tapis roulant.

Utilisation

Un test d’effort est principalement utilisé pour aider à déterminer si votre cœur reçoit une quantité d’oxygène et un flux sanguin adéquats lorsqu’il en a le plus besoin, comme lorsque vous faites de l’exercice.

Il peut être prescrit à des personnes qui ont des douleurs thoraciques et d’autres symptômes de coronaropathie.

La faculté de médecine the Harvard (The Harvard Medical School) déclare que les épreuves d’effort font partie des meilleurs outils non seulement pour le diagnostic de la cardiopathie, mais aussi pour estimer le risque de la maladie chez les personnes présentant des facteurs de risque, tel qu’une cholestérolémie élevée (Harvard Medical School).

Un test d’effort peut également être utilisé pour déterminer le niveau de santé d’une personne, notamment celles qui commencent un nouveau programme d’exercice. Cela permet à un médecin de savoir quel niveau d’exercice une personne est capable de faire sans danger.

Si vous êtes fumeur/-euse de plus de 40 ans ou si vous avez d’autres facteurs de risque de cardiopathie, vous devrez parler à votre médecin pour voir si une épreuve d’effort serait pour vous une bonne idée.

Risques

Les tests d’effort sont généralement considérés sans danger, surtout s’ils sont effectués dans un environnement contrôlé sous la supervision d’un professionnel médical formé.

Toutefois, il existe certains risques rares tels que :

  • douleurs thoraciques ;
  • effondrement ;
  • évanouissement ;
  • crise cardiaque ;
  • fréquence cardiaque irrégulière.

Toutefois, ces réactions sont particulièrement rares avec ce test étant donné que votre médecin vous aura contrôlé avant le test pour ces problèmes. Les personnes qui sont exposées à un risque de ces complications – telles que celles atteintes de coronaropathie avancée – sont rarement appelées à faire ce test.

Préparation

Avant le test, votre médecin procédera à un examen physique et étudiera vos antécédents médicaux complets. À ce stade, vous devez parler à votre médecin de vos symptômes, notamment de toute douleur thoracique ou essoufflement.

Vous devez également signaler à votre médecin toute affection ou tout symptôme pouvant rendre l’exercice difficile, tel que les articulations raides du fait de l’arthrite.

Enfin, vous devez prévenir votre médecin si vous avez du diabète, étant donné que l’exercice affecte la glycémie. Si vous avez du diabète, votre médecin pourra vouloir également surveiller vos taux de glycémie pendant l’exercice.

Le jour du test, veuillez porter des vêtements lâches et confortables. Des vêtements légers et aérés sont préconisés. Assurez-vous de porter des chaussures confortables telles que des chaussures de sport.

Votre médecin vous donnera des instructions complètes sur la meilleure façon de vous préparer. Celles-ci pourront inclure :

  • ne pas manger, fumer, ou boire de boissons caféinées pendant trois heures avant le test ;
  • arrêter certains médicaments (uniquement sur les instructions de votre médecin) ;
  • signaler toute douleur thoracique et autres complications le jour du test.

Interventions

Avant de commencer l’exercice, vous serez relié à un ECG. De petites électrodes métalliques seront attachées à votre peau sous vos vêtements. Votre médecin ou infirmier/-ière vérifiera votre fréquence cardiaque et votre respiration avant de commencer l’exercice.

Votre médecin pourra également vous demander de souffler dans un tube pour tester la force de vos poumons.

Vous commencerez l’exercice en marchant doucement sur un tapis roulant. La vitesse et la pente du tapis roulant seront augmentés au fur et à mesure que le test continue.

Si vous ressentez des difficultés quelconques, en particulier des douleurs thoraciques, une faiblesse ou de la fatigue intense, vous pouvez demander d’arrêter le test.

Lorsque votre médecin sera satisfait des résultats, vous serez en mesure d’arrêter l’exercice. Votre fréquence cardiaque et votre respiration continueront d’être surveillées pendant un bref moment après l’exercice.

Suivi

Après ce test, on vous demandera de vous reposer et on vous donnera de l’eau. Si votre tension artérielle augmente durant le test, votre prestataire de santé pourra continuer à surveiller votre tension.

Quelques jours après le test, votre médecin examinera les résultats avec vous. Ils pourront révéler une irrégularité de la fréquence cardiaque ou d’autres symptômes qui indiquent une coronaropathie, tels que des artères bloquées.

Si le test détermine que vous êtes atteint de coronaropathie ou d’autres problèmes cardiaques, votre médecin pourra commencer les traitements ou prescrire d’autres tests, tel qu’un test d’effort avec scintigraphie cardiaque.

A lire

Achondrogenèse : causes, symptomes et traitement

Irene

Sinusite frontale aiguë : causes, symptomes et traitement

Irene

Étirements : La vérité

Irene

Anémie hémolytique auto-immune induite par les médicaments : causes, symptômes et traitement

Irene

Symptômes de la schizophrénie : causes, symptômes et traitement

Irene

Tests d’hypertension : causes, symptômes et traitement

Irene

Tomodensitométrie du genou : causes, symptomes et traitement

Irene

Occlusion vasculaire rétinienne : causes, symptomes et traitement

Irene

Le test de fragilité osmotique : causes, symptomes et traitement

Irene