annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Hyperphagie boulimique : causes, symptômes et traitement

Rate this post

Les personnes souffrant d’hyperphagie boulimique consomment fréquemment de grandes quantité d’aliments, parfois plus de 15 000 calories en un seul repas. Ils mangent souvent lorsqu’ils sont seuls, et ils peuvent ressentir le besoin de cacher et de stocker la nourriture. Les patients ne se font pas vomir après avoir mangé (les individus qui mangent en grandes quantités puis se font vomir souffrent de boulimie, un autre trouble de l’alimentation) et souffrent souvent de surpoids ou d’obesité. Environ deux pour cent d’adultes aux États-Unis souffrent d’hyperphagie.

Les causes varient selon les cas, et il arrive qu’elles restent inconnues. L’hyperphagie est souvent le résultat d’une série d’activités anormales du cerveau. Une dépression, un régime excessif ou le stress peuvent provoquer ces activités. Selon certaines théories, l’hyperphagie serait génétique ; elle est récurrente dans certaines familles.

Les troubles de l’alimentation sont imprévisibles et peuvent affecter n’importe qui. Les facteurs suivants signalent un risque accru:

  • sexe féminin
  • âge compris entre la fin de l’adolescence et la vingtaine
  • antécédents familiaux de troubles de l’alimentation
  • antécédents comprenant dépression, consommation de drogues, ou comportement impulsif
  • antécédents comprenant des régimes fréquents ou extrêmes

Il est difficile de reconnaître un hyperphage par son apparence extérieure. Si vous souffrez de ce trouble, il est possible que vous souffriez de surpoids ou d’obésité, ou que votre croissance soit modérée. Les principaux symptômes se manifestent souvent en privé :

  • consommer de grandes quantités d’aliments même sans avoir faim
  • manger rapidement
  • se sentir malade après
  • manger seul
  • sentiments dépressifs et de perte de contrôle
  • gêne à manger en présence d’autres personnes
  • régimes fréquents sans résultats durables

Si vous croyez souffrir d’hyperphagie, un médecin pourra vous examiner et rechercher des problèmes de santé pouvant être liés à une suralimentation fréquente. Cependant, le diagnostic d’hyperphagie sera établi le plus souvent par un spécialiste de la santé mentale.

Le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, publié par la Société américaine de psychiatrie, énumère les critères précis indispensables pour établir un diagnostic d’hyperphagie. Ces critères sont les suivants :

  • épisodes récurrents de boulimie
  • au moins trois des symptômes suivants : le patient mange rapidement, mange au point de se sentir mal, s’alimente en grande quantités sans avoir faim, s’isole pour manger, se sent coupable après avoir mangé
  • inquiétude à propos de ces crises de boulimie
  • crises de boulimie survenant au moins deux fois par semaine pendant six mois
  • la crise n’est pas suivie de vomissements provoqués (ce qui orienterait vers un diagnostic de boulimie)

Si vous commencez à souffrir de crises de boulimie et que vous avez des inquiétudes, il est important que vous preniez les mesures nécessaires pour éviter que ce problème ne devienne une véritable hyperphagie boulimique. Quelques idées :

  • Fréquentez des gens de différentes corpulences
  • Chassez les idées qui vous rendent honteux ou fragile à l’égard de votre corps.
  • Confiez-vous à des amis sûrs, à votre famille et à votre médecin traitant. Si votre entourage connaît votre problème, il sera en mesure de vous assister si cette tendance à la boulimie évoluait vers une hyperphagie régulière.

Il existe une variété de traitements possibles, par exemple :

Psychothérapie

La psychothérapie est le traitement le plus courant des troubles psychologiques comme l’hyperphagie boulimique. Il existe des thérapies individuelles ou de groupe, ou encore en milieu familial.

Traitements médicamenteux

Dans certains cas, votre médecin pourra prescrire des médicaments pour traiter une dépression ou l’anxiété pouvant être à l’origine de l’hyperphagie. Dans des cas extrêmes, on pourra vous donner du topiramate, un médicament antiépileptique. Ce médicament est connu pour soulager les crises de boulimie ; cependant, il entraîne des effets secondaires très importants, il n’est donc utilisé que dans des circonstances exceptionnelles.

Maîtriser votre poids

Vous pourrez également être recommandé à un programme deperte de poids, pendant ou après la psychothérapie. Ces programmes proposent l’assistance de nutritionnistes et peuvent vous aider à retrouver sans risque un poids équilibré.

L’hyperphagie boulimique peut se soigner par psychothérapie ordinaire. Une rechute est possible car certaines personnes ont une prédisposition biologique à l’hyperphagie. Si vous avez souffert d’hyperphagie, consultez un médecin immédiatement si vous constatez des signes de rechute. Le traitement de l’hyperphagie peut être difficile une fois qu’elle a pris un caractère obsessionnel, car les patients ont tendance à avoir honte de leur trouble et à le dissimuler.

Si elle n’est pas soignée, l’hyperphagie peut provoquer l’obésité et d’autres problèmes tels que maladies du cœur et diabète.

A lire

Syndrome de l’X fragile (ou  » syndrome de Martin et Bell « , ou  » syndrome d’Escalante « ) ;

Irene

Empoisonnement à l’alcool isopropylique (IPA ou isopropanol) : causes, symptomes et traitement

Irene

Mesure de la protéine S : causes, symptomes et traitement

Irene

Lymphome cérébral primaire : causes, symptômes et traitement

Irene

Sinusite frontale aiguë : causes, symptomes et traitement

Irene

Cauchemars : causes, symptomes et traitement

Irene

Défaut de coordination du mouvement : causes, symptômes et traitement

Irene

Bruits abdominaux/intestinaux : causes, symptômes et traitement

Irene

Aspergillose broncho-pulmonaire allergique : causes, symptômes et traitement

Irene