annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Cinquième maladie de l’enfant (mégalérythème épidémique) : causes, symptomes et traitement

Rate this post

La cinquième maladie est due à un virus qui entraîne fréquemment une éruption cutanée (rougeurs) sur les bras, les jambes et les joues. Elle est pour ce motif également désignée érythème infectieux aigu . Relativement fréquente et sans gravité chez la plupart des enfants, cette affection peut s’avérer plus grave chez les femmes enceintes ou pour toute personne dont le système immunitaire est compromis.

La plupart des médecins conseillent aux parents d’attendre la disparition des symptômes, aucun médicament ne permettant actuellement de réduire le développement et l’évolution de la maladie. Les patients dont le système immunitaire est affaibli pourront devoir faire l’objet d’un suivi médical jusqu’à la disparition des symptômes.

Causes

La cinquième maladie est due au parvovirus B-19 (PVB-19), qui a tendance à toucher les enfants fréquentant des établissements d’enseignement élémentaire. Très courant en hiver et au printemps, il peut se propager à tout moment et chez des personnes de tous âges.

Beaucoup d’adultes sont porteurs d’anticorps qui leur évitent de développer la cinquième maladie en raison d’une exposition antérieure pendant l’enfance. Cependant, les personnes touchées par cette maladie à l’âge adulte peuvent présenter des symptômes plus sérieux. Le mégalérythème épidémique constitue un risque plus sérieux pour la femme enceinte, ainsi que pour l’enfant à naître.

Chez les enfants dont le système immunitaire est sain, la cinquième maladie est une affection ordinaire et bénigne, ses conséquences ne sont que rarement durables.

Symptômes

Les premiers symptômes de la cinquième maladie sont très généraux. Il s’agit notamment souvent des symptômes suivants :

  • maux de tête ;
  • état de fatigue ;
  • fièvre peu élevée ;
  • maux de gorge ;
  • nausées.

Après avoir été affectés par ces symptômes pendant quelques jours, la plupart des jeunes patients développent une éruption cutanée (rougeurs) qui touche d’abord les joues. L’éruption cutanée se propage souvent aux bras, jambes, ainsi qu’au tronc dans un délai de quelques jours. L’éruption peut durer plusieurs semaines, mais dès lors qu’elle est visible, la personne n’est plus contagieuse.

L’éruption cutanée est plus susceptible de toucher des enfants que des adultes affectés par la cinquième maladie. La douleur articulaire est le principal symptôme affectant les adultes. Cette dernière (qui peut durer plusieurs semaines) touche surtout les poignets, les chevilles et les genoux.

Diagnostic

Le diagnostic est souvent établi par les médecins à partir d’une simple observation de l’éruption cutanée. Si vous êtes susceptible d’être affecté(e) gravement par une cinquième maladie (par exemple si vous êtes enceinte ou si votre système immunitaire est compromis), votre médecin pourra vous prescrire une analyse visant à dépister d’éventuels anticorps.

Traitement

Aucun traitement n’est nécessaire chez la plupart des patients sains. Si vos articulations sont douloureuses, ou si vous souffrez de fièvre ou de maux de tête, il est possible qu’il vous soit conseillé de prendre de l’acétaminophène (Tylenol) en fonction des besoins pour soulager vos symptômes. Vous devrez sinon attendre que votre corps élimine le virus, ce qui prend généralement une à trois semaines. Pour favoriser le rétablissement, il est conseillé de boire beaucoup de liquides et de prendre beaucoup de repos. Les enfants peuvent retourner à l’école dès lors que l’éruption cutanée est apparente, puisqu’ils ne sont alors plus contagieux.

Long terme

Pour la plupart des patients dont l’état général est satisfaisant, la cinquième maladie ne présente aucune conséquence grave. Cependant, si votre système immunitaire est affaibli par le virus du SIDA, une chimiothérapie, ou d’autres conditions, vous devrez faire l’objet d’un suivi médical pendant que votre organisme s’efforce de lutter contre la cinquième maladie.

En particulier, si vous souffrez d’anémie (de quelque type que ce soit), vous devrez probablement faire l’objet d’une surveillance médicale. La cinquième maladie peut en effet empêcher la production de globules rouges, ce qui va réduire l’alimentation en oxygène des tissus. Les patients atteints d’anémie falciforme sont particulièrement exposés à ce risque et doivent impérativement consulter immédiatement un médecin en cas d’exposition à la cinquième maladie.

Cette maladie étant en outre particulièrement dangereuse pour le fœtus, il est vivement conseillé aux femmes enceintes d’éviter de contracter cette condition. La cinquième maladie peut également conduire à la contamination du fœtus par l’anémie, ce qui peut provoquer le décès de l’enfant à naître. Si nécessaire, le médecin pourra proposer une transfusion sanguine qui va contribuer à protéger l’enfant à naître.

Prévention

La cinquième maladie se propageant généralement d’une personne à une autre par des sécrétions suspendues dans l’air, il est vivement recommandé de réduire tout contact avec des personnes qui toussent, éternuent ou se mouchent. Des lavages de mains fréquents peuvent également contribuer à réduire les risques de contracter la cinquième maladie. Une fois le virus contracté, vous êtes cependant considéré(e) comme immunisé(e) à vie.

A lire

Syndrome d’Ehlers-Danlos : causes, symptômes et traitement

Irene

Fasciite nécrosante (inflammation des tissus mous) : causes, symptomes et traitement

Irene

Occlusion vasculaire rétinienne : causes, symptomes et traitement

Irene

Bronchiectasie : causes, symptômes et traitement

Irene

Syndrome d’Aicardi : causes, symptomes et traitement

Irene

Le ptérygion : causes, symptomes et traitement

Irene

Test de l’hormone de croissance : causes, symptomes et traitement

Irene

Retirer une tique : causes, symptômes et traitement

Irene

Facteurs de risque du cancer du poumon : causes, symptomes et traitement

Irene