annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Bruits abdominaux/intestinaux : causes, symptômes et traitement

Rate this post

Les bruits abdominaux (intestinaux) sont ceux produits par l’intestin grêle et le gros intestin, d’ordinaire lors de la digestion. Ils se caractérisent par des sons caverneux similaires à ceux de l’eau se déplaçant dans des canalisations. Même si, la plupart du temps, les bruits intestinaux sont normaux, des bruits fréquents, inhabituellement sonores, ou au contraire, une absence de bruits abdominaux peuvent trahir une pathologie sous-jacente du système digestif.

Causes

Il est probable que les bruits abdominaux que vous entendez sont liés à la digestion. Lorsque les intestins traitent les aliments, il arrive que l’estomac donne l’impression de grommeler ou de grogner. Le processus peut survenir plusieurs heures après un repas, et même la nuit durant le sommeil. Les bruits abdominaux surviennent fréquemment après un repas, mais il arrive qu’ils soient causés par la faim. Selon la clinique Mayo (Mayo Clinic), lorsque vous avez faim, des substances de type hormonal contenues dans le cerveau activent le désir de manger, ce qui déclenche l’envoi de signaux aux intestins et à l’estomac. Les muscles du système digestif causent ces bruits en se contractant (Mayo Clinic, 2011).

Les bruits abdominaux peuvent être considérés comme hypo actifs ou hyperactifs. Des bruits intestinaux hypo actifs (c’est-à-dire, moindres rapport à la normale) indiquent souvent un ralentissement de l’activité intestinale. À l’inverse, les bruits intestinaux hyperactifs sont des sons très forts susceptibles d’être entendus par autrui. Si une hypoactivité ou une hyperactivité des bruits intestinaux est normale, des bruits fréquents à une extrémité ou à l’autre du spectre peuvent indiquer l’existence d’un problème médical.

Autres causes

Des sons abdominaux associés à certains symptômes peuvent être le résultat d’une pathologie médicale sous-jacente. Une augmentation ou une diminution des sons intestinaux peut être imputable à :

  • un traumatisme ;
  • une infection ;
  • une hernie (situation dans laquelle une partie d’un organe exerce une pression sur un point faible du muscle stomacal et en entraîne la déformation) ;
  • la formation d’un caillot sanguin ;
  • un taux réduit de potassium sanguin (hypokaliémie) ;
  • des tumeurs.

Autres causes de bruits abdominaux accrus :

  • une occlusion intestinale ;
  • une pathologie intestinale inflammatoire (et notamment, la maladie de Crohn) ;
  • un ulcère ;
  • une allergie alimentaire ;
  • une hémorragie des voies digestives.

Une absence de bruits abdominaux peut résulter :

  • de la prise de certains médicaments, tels que la codéine ;
  • d’une intervention chirurgicale à l’abdomen ;
  • d’une exposition à des radiations ;
  • de dommages intestinaux.

Autres symptômes

Autres symptômes

Même si les bruits abdominaux sont souvent des produits normaux du processus digestif, ils peuvent, lorsqu’ils s’accompagnent d’autres symptômes, être indicateurs d’une maladie sous-jacente. Ces symptômes peuvent notamment être :

  • un excès de gaz ;
  • des nausées ;
  • des vomissements ;
  • des diarrhées fréquentes ;
  • la constipation ;
  • la présence de sang dans les selles ;
  • des brûlures d’estomacs que les traitements en vente libre ne suffisent pas à traiter ;
  • une perte de poids subite et non intentionnelle ;
  • des sensations de satiété.

Si vous constatez l’un ou l’autre de ces symptômes ou des douleurs abdominales. Des soins médicaux rapides peuvent vous aider à éviter de graves complications potentielles.

Tests

Tests

Lorsque des bruits abdominaux sont associés à d’autres symptômes, le médecin procèdera à divers tests pour en diagnostiquer la cause sous-jacente. Votre médecin peut commencer par étudier vos antécédents médicaux et par poser quelques questions concernant la fréquence et la gravité de vos symptômes. Votre médecin se servira également d’un stéthoscope pour écouter des bruits intestinaux anormaux.

Votre médecin peut également prescrire les analyses suivantes :

  • un tomodensitogramme pour réaliser des radiographies de la région abdominale ;
  • une endoscopie (pour cet examen, une lentille montée à l’extrémité d’un petit tube flexible permet de réaliser des prises de vue de l’abdomen) ;
  • des analyses de sang dans le but d’exclure une infection ou un dommage causé à un organe.

Le traitement dépendra de l’origine de vos symptômes. Lorsqu’il existe des signes d’urgence médicale, tels qu’un saignement, des dommages intestinaux ou une occlusion grave, il est possible que votre hospitalisation pour traitement soit nécessaire.

Pronostic

Le pronostic de bruits abdominaux dépend de la gravité du problème. La plupart du temps, les bruits digestifs sont normaux. Si toutefois vous avez le sentiment que des bruits abdominaux sortent de l’ordinaire, ou lorsqu’ils s’accompagnent d’autres symptômes, consultez immédiatement un médecin afin de limiter le risque de complication.

A lire

Anémie aplasique idiopathique : causes, symptômes et traitement

Tomodensitométrie du genou : causes, symptomes et traitement

Sarcome d’Ewing : causes, symptômes et traitement

La maladie de Wilson : causes, symptômes et traitement

Traumatisme acoustique : causes, symptomes et traitement

Aliments favorables au sommeil : causes, symptomes et traitement

Tachycardie ventriculaire : causes, symptomes et traitement

Tests de dépistage du mélanome : causes, symptomes et traitement

Test de l’hormone de croissance : causes, symptomes et traitement