annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Angiographie coronarienne : causes, symptomes et traitement

Rate this post

Une angiographie coronarienne est un test visant à déterminer si l’une de vos artères coronaires est bloquée. Il se peut que vous couriez un risque d’avoir une crise cardiaque si vous avez un angor instable, une douleur anormale au niveau de la poitrine, une sténose aortique ou une insuffisance cardiaque dont les causes sont inexpliquées.

L’angiographie coronarienne consiste à injecter un liquide de contraste dans les artères du patient par le biais d’un cathéter (tube mince en plastique) pendant qu’un médecin observe la manière dont le sang circule jusqu’au cœur sur un écran à rayons X.

Ce test est également appelé angiographie cardiaque, artériographie par cathéter ou cathétérisme cardiaque.

Les médecins utilisent souvent l’IRM (imagerie par résonnance magnétique) ou la tomodensitométrie avant de faire une angiographie coronarienne dans le but d’essayer de localiser avec exactitude les problèmes qui affectent votre cœur.

Ne mangez/buvez rien pendant huit heures avant l’angiographie. Après l’angiographie cardiaque, arrangez-vous pour que quelqu’un vienne vous chercher après l’intervention et passe la nuit avec vous car il se peut que vous ayez des vertiges pendant les 24 heures suivantes.

Dans de nombreux cas, il vous sera demandé de vous enregistrer à l’hôpital le matin pour le test et vous pourrez ainsi rentrer chez vous un peu plus tard, le jour même.

À l’hôpital, vous devrez porter une chemise médicale et signer des formulaires de consentement. Des infirmiers/infirmières prendront votre pression artérielle, mettront une tubulure intraveineuse en place et, si vous êtes diabétique, contrôleront votre taux de glycémie. Il se peut que vous deviez également effectuer une prise de sang et un électrocardiogramme (ECG).

Si vous êtes allergique aux poissons et fruits de mer, si vous avez déjà mal réagi à un liquide de contraste dans le passé, si vous prenez du sildénafil (Viagra) ou si vous pensez être enceinte : prévenez votre médecin.

Avant le test, un sédatif léger vous sera administré pour vous aider à vous détendre. Vous resterez éveillé pendant l’intégralité du test.

Votre médecin nettoiera et endormira une partie de votre corps au niveau de l’aine ou du bras à l’aide d’un anesthésique. Il se peut que vous ressentiez une pression sourde quand la gaine ouvre votre artère pour faire passer le tube mince appelé un cathéter. Le cathéter sera dirigé délicatement vers une artère de votre cœur. Le médecin supervisera l’ensemble du processus sur un écran.

Vous ne devriez pas sentir le tube se déplacer dans vos vaisseaux sanguins.

Une légère sensation de brûlure ou de lavage peut être ressentie après l’injection du liquide.

Après le test, une pression sera exercée à l’endroit où le cathéter a été retiré pour éviter tout saignement. Si le cathéter est placé dans l’aine, on vous demandera peut-être de vous allonger sur le dos pendant plusieurs heures après le test pour éviter tout saignement. Ceci peut causer une légère gêne au niveau du dos.

Buvez beaucoup d’eau après le test pour aider vos reins à évacuer le liquide de contraste.

Dans l’idéal, le résultat indique que l’alimentation en sang de votre cœur est normale et qu’il n’y a aucun blocage. En revanche, si vos résultats révèlent une anomalie, il se peut que vous ayez une ou plusieurs artères bloquées. Si l’une de vos artères est bloquée, votre médecin pourra décider d’effectuer une angioplastie pour améliorer la circulation sanguine de manière immédiate.

Le cathétérisme cardiaque est une méthode très sûre lorsqu’il est effectué par une équipe expérimentée, mais cette intervention présente des risques.

Risques éventuels :

  • saignements ou contusions
  • caillots
  • lésion de l’artère ou de la veine
  • faible risque d’AVC
  • faible probabilité de crise cardiaque ou nécessité de subir un pontage
  • hypotension

Auparavant, on pensait qu’une angiographie cardiaque pouvait endommager les reins, mais les recherches publiées dans la revue European Heart Journal début 2012 ont montré que cette complication était rare (Ko, et al., 2012).

Détendez-vous et buvez beaucoup d’eau. Ne fumez pas et ne buvez pas d’alcool. N’oubliez pas que vous avez été sous anesthésie : ne conduisez pas, ne faites pas fonctionner de machine et ne prenez pas de décisions importantes.

Vous pouvez retirer le pansement au bout de 24 heures. Si l’endroit où le cathéter a été introduit suinte légèrement, remettez un pansement neuf pendant 12 heures.

Pendant deux jours, n’ayez pas de rapports sexuels et ne faites aucune activité physique intense.

Ne prenez pas de bain, n’allez pas dans un spa et ne vous baignez pas dans une piscine pendant au moins trois jours. Vous pouvez néanmoins prendre des douches. N’appliquez aucune lotion près de l’endroit où le cathéter a été introduit pendant trois jours. Vous devrez consulter votre cardiologue une semaine après le test.

A lire

Hyperactivité : causes, symptômes et traitement

Irene

Hémophilie A : causes, symptômes et traitement

Irene

Symptômes de la schizophrénie : causes, symptômes et traitement

Irene

Tachycardie ventriculaire : causes, symptomes et traitement

Irene

Phlébographie des jambes/extrémités inférieures : causes, symptomes et traitement

Irene

Analyse du facteur X : causes, symptômes et traitement

Irene

Achondrogenèse : causes, symptomes et traitement

Irene

Vitamine D : causes, symptômes et traitement

Irene

Comment assurer son bien-être spirituel ? Quelques astuces simples

Emmanuel