annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Retirer une tique : causes, symptômes et traitement

Rate this post

Les tiques sont de petits parasites marron qui vivent dans les régions boisées et les champs. Ces organismes ont besoin de sang humain ou animal pour survivre. Les tiques s’accrochent à votre peau et sucent votre sang. Elles préfèrent les zones chaudes et humides, incluant le cuir chevelu, les aisselles ou l’aine.

Malheureusement, les tiques sont également souvent porteuses de maladies et peuvent transmettre ces maladies aux personnes qu’elles mordent. D’après les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), certaines tiques sont porteuses de la bactérie qui entraîne la maladie de Lyme, qui est une infection débilitante (CDC, 2011).

Vous ne contracterez pas automatiquement la maladie de Lyme si une tique vous mord. Cependant, si vous êtes mordu, vous devriez être suivi pour détecter d’éventuels symptômes pendant environ 30 jours. Assurez-vous de consultez votre médecin si vous présentez une éruption cutanée de forme concentrique ou un état grippal.

Retirer toujours une tique dès que vous la trouvez sur votre corps, ou le corps d’un enfant ou d’un animal, pour prévenir les infections.

Les tiques sont des parasites par nature – ce qui veut dire qu’elles s’accrochent à un hôte pour en drainer le sang. Les hôtes incluent les oiseaux, les amphibiens et les mammifères comme vous.

Toutes les tiques ne sont pas porteuses de maladies. Cependant, il est important de retirer une tique pour l’empêcher potentiellement de vous infecter avec une maladie ou de causer une infection à l’endroit de la morsure. Le retrait assure également que la tique ne va pas se reproduire dans votre maison, engendrant une infestation.

Le retrait d’une tique est un processus simple qui peut être fait facilement à la maison sans utilisation de produits ou médicaments spécifiques.

Les risques associés au retrait d’une tique sont très faibles. Soyez certain de bien enlever la tique entière, en particulier sa tête.

Le risque d’infection ou autres problèmes liés à une morsure de tique s’accroissent si le retrait n’est pas effectué correctement. Le CDC émet quelques mises en garde concernant le retrait d’une tique. Vous ne devriez jamais (CDC, 2011) :

  • brûler la tique avec un objet chaud
  • tuer la tique alors qu’elle est encore accrochée à vous
  • lubrifier la tique avec de l’huile ou un autre liquide
  • tordre le corps de la tique en la tirant

Avant de tenter de retirer la tique, rassemblez les fournitures nécessaires :

  • pince à épiler à extrémités effilées
  • alcool dénaturé (ou savon et eau)
  • un petit pot ou contenant

Si la tique est dans une zone difficile à atteindre, telle que le haut du dos ou l’arrière du cuir chevelu, il est préférable de demander à quelqu’un de l’enlever.

Commencez par vous placer de manière à bien voir la tique. Cela peut impliquer l’utilisation d’un miroir ou le fait d’écarter les cheveux.

En utilisant votre pince à épiler, saisissez la tique aussi près que possible de la peau. N’appliquez pas une pression trop forte. Il faut éviter de presser ou écraser la tique.

En maintenant fermement la tique, tirez là tout droit en exerçant une pression régulière et sans geste brusque. Si la tique se brise, assurez-vous de retourner dans la zone de la morsure et d’enlever le reste de la tête de la tique.

Quand toute la tique a été enlevée, nettoyez la zone de morsure, la pince à épiler ainsi que vos mains avec de l’alcool dénaturé. Si vous n’avez pas d’alcool dénaturé, vous pouvez utiliser du savon et de l’eau tiède.

Mettez la tique dans un pot et conservez-la. Si vous commencez à ressentir des symptômes, vous pourriez avoir besoin d’amener la tique chez votre médecin.

Une fois que vous avez retiré la tique, inspectez la zone entourant la morsure. Si vous remarquez une éruption cutanée concentrique – un point légèrement gonflé à l’endroit de la morsure avec une zone claire au centre – contactez votre médecin immédiatement. Il peut s’agir d’un signe d’infection.

D’après le National Center for Biotechnology Information (NCBI), les signes avant-coureurs de la maladie de Lyme peuvent apparaître dans les jours suivant la morsure (NCBI, 2011). Ils incluent :

  • douleurs corporelles, dont raideur de la nuque
  • frissons
  • évanouissements
  • fièvre
  • maux de tête
  • étourdissements
  • douleurs musculaires

Si vous éprouvez l’un de ces symptômes après avoir retiré une tique, consultez votre médecin dès que possible.

A lire

Hémophilie A : causes, symptômes et traitement

Irene

Test de l’hormone de croissance : causes, symptomes et traitement

Irene

Cauchemars : causes, symptomes et traitement

Irene

Surdose d’acétaminophène avec codéine : causes, symptômes et traitement

Irene

Tachycardie ventriculaire : causes, symptomes et traitement

Irene

Conjonctivite : causes, symptomes et traitement

Irene

Tests de dépistage du mélanome : causes, symptomes et traitement

Irene

Dosage de créatinine dans les urines : causes, symptomes et traitement

Irene

Appétit accru : causes, symptômes et traitement

Irene