annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Accentuation des bosses frontales : causes, symptômes et traitement

Rate this post

L’accentuation des bosses frontales est un terme médical utilisé pour décrire un front proéminent et protubérant. Ce symptôme est un signe indicateur de plusieurs pathologies possibles, y compris de nombreux troubles qui affectent les hormones d’une personne, ses os et/ou sa stature. Ce trouble est généralement identifié dès le plus jeune âge de l’enfant.

Les traitements possibles s’attaqueront à la pathologie sous-jacente qui cause l’accentuation des bosses frontales. Toutefois, comme l’accentuation des bosses frontales modifie la manière dont l’ossature et les tissus du visage et du crâne se forment, la protubérance frontale ne peut pas être corrigée.

L’accentuation des bosses frontales se traduit par une protubérance frontale ou une arcade sourcilière plus large que la normale. Ce symptôme peut être léger pendant les premiers mois et les premières années de la vie de votre enfant. Au fur et à mesure qu’il grandit, la protubérance sera plus visible.

L’accentuation des bosses frontales est un symptôme de trouble génétique ou d’une anomalie congénitale, révélant un problème présent à la naissance. La cause sous-jacente de la bosse peut produire d’autres symptômes, comme des déformations physiques.

L’accentuation des bosses frontales est généralement causée par des pathologies qui affectent les hormones de croissance de l’enfant.

La cause sous-jacente la plus fréquente est l’acromégalie, une affection chronique qui entraîne la surproduction d’hormones de croissance. Les personnes ayant de l’acromégalie ont des mains, des pieds, des mâchoires et les os du crâne plus grands que la normale.

Autres causes potentielles de l’accentuation des bosses frontales :

  • prise de triméthadione, utilisée pour traiter des crises, pendant la grossesse
  • naevomatose baso-cellulaire
  • syphilis congénitale
  • dysostose cléïdo-crânienne
  • syndrome de Silver-Russel
  • syndrome de Rubinstein-Taybi
  • syndrome de Pfeiffer
  • syndrome de Hurler
  • maladie de Crouzon
  • développements anormaux du front ou du crâne

Des déformations au niveau des gènes PEX1, PEX13 et PEX26 peuvent également entraîner l’accentuation des bosses frontales.

L’accentuation des bosses frontales peut facilement être diagnostiquée en examinant le front et l’arcade sourcilière de l’enfant. Toutefois, il se peut que la cause de la pathologie ne soit pas aussi évidente. Comme l’accentuation des bosses frontales indique souvent un trouble rare, d’autres symptômes ou déformations peuvent être des indices de sa cause sous-jacente.

Votre médecin inspectera physiquement le front de votre enfant et consultera son dossier médical. Préparez-vous à répondre à des questions concernant notamment la première fois que vous avez constaté l’accentuation des bosses frontales et les autres caractéristiques ou symptômes éventuels que votre enfant pourrait présenter.

Le médecin peut prescrire des analyses de sang pour vérifier les taux hormonaux de votre enfant et rechercher d’éventuelles anomalies génétiques. Le médecin peut également avoir recours à des techniques d’imagerie pour mieux déterminer la cause de l’accentuation des bosses frontales. Les techniques d’imagerie qui sont couramment utilisées à cette fin incluent la radiographie et l’imagerie par résonnance magnétique (IRM).

Une radiographie peut révéler des déformations du crâne qui pourraient entraîner la protubération du front ou de l’arcade sourcilière. Une IRM plus détaillée peut montrer des déformations ou des anomalies au niveau des os ou des tissus environnants. Il se peut que la cause de la protrusion frontale soit un développement anormal. Les techniques d’imagerie sont la seule façon d’exclure cette cause potentielle.

Il n’existe pas de traitement pour soigner l’accentuation des bosses frontales. Les seuls traitements disponibles se concentrent sur l’atténuation des symptômes de la pathologie sous-jacente et sur la réduction de la douleur, le cas échéant. L’accentuation des bosses frontales ne s’améliore pas avec l’âge. Cependant, dans la plupart des cas, elle n’empire pas non plus.

La chirurgie esthétique peut être utile pour traiter de nombreuses déformations faciales. Néanmoins, il n’est nullement prouvé que cela puisse améliorer l’apparence des bosses frontales.

Il n’existe aucun moyen connu d’empêcher l’accentuation des bosses frontales de votre enfant. En revanche, un conseiller en génétique peut vous aider à déterminer si votre enfant naîtra ou non avec l’une des rares pathologies qui causent ce symptôme.

Le conseiller pourra suggérer des analyses de sang et d’urine pour les deux parents. Si vous savez que vous êtes porteur d’une maladie génétique, votre médecin peut recommander certains traitements ou médicaments fertilisants. Votre médecin discutera avec vous du traitement approprié dans votre situation.

Évitez toujours de prendre de la triméthadione, utilisée pour traiter des crises, pendant la grossesse afin de réduire le risque pour votre enfant de souffrir de l’accentuation des bosses frontales.

A lire

Tomodensitométrie du genou : causes, symptomes et traitement

Irene

Lymphome cérébral primaire : causes, symptômes et traitement

Irene

Abcès : causes, symptômes et traitement

Irene

Le test de fragilité osmotique : causes, symptomes et traitement

Irene

Tests de dépistage du mélanome : causes, symptomes et traitement

Irene

Cellulite des paupières (cellulite orbitaire) : causes, symptômes et traitement

Irene

Symptômes de la schizophrénie : causes, symptômes et traitement

Irene

Tachycardie ventriculaire : causes, symptomes et traitement

Irene

Surdose d’acétaminophène avec codéine : causes, symptômes et traitement

Irene