annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Radiographie de la colonne thoracique : causes, symptomes et traitement

Rate this post

Une radiographie de la colonne thoracique est un examen d’imagerie utilisé pour observer d’éventuels problèmes avec les os dans le milieu du dos.

Une radiographie fait appel à de petites quantités de rayonnements pour rendre visibles les organes, les tissus et les os du corps. Lorsqu’elle est ciblée sur la colonne vertébrale, elle peut aider à repérer des anomalies, des blessures ou des maladies des os.

La colonne vertébrale est divisée en trois sections principales – la section cervicale, la section thoracique et la section lombaire. La colonne cervicale se compose de sept vertèbres et forme le cou. Juste en dessous se trouve la colonne thoracique dont les 12 vertèbres sont rattachées à la cage thoracique. Vient ensuite la colonne lombaire, composée de cinq vertèbres. La colonne lombaire est suivie par le sacrum, puis le coccyx.

En plus des vertèbres, la colonne vertébrale est composée de disques de cartilage qui comblent les espaces entre les os. Cette structure permet à la moitié supérieure du corps de se mouvoir et de se torsionner indépendamment de la partie inférieure. Le corps et le cerveau communiquent également en utilisant les nerfs qui parcourent le centre de la colonne vertébrale.

Objet

Une radiographie constitue l’un des moyens qui peut aider le médecin à identifier les causes d’un mal de dos pouvant résulter d’une blessure, d’une maladie, d’une infection ou de toute autre condition.

Un médecin pourra prescrire une radiographie de la colonne thoracique pour étudier plus avant :

  • une malformation congénitale qui affecte la colonne vertébrale
  • les apophyses osseuses
  • une luxation d’un os vertébral
  • une hernie discale
  • une blessure dans le bas de la colonne vertébrale
  • une douleur dans le bas du dos
  • une sclérose en plaque
  • de l’arthrose
  • un nerf coincé
  • une scoliose
  • des signes d’un cancer

Une radiographie ne constitue que l’un des nombreux examens faisant partie des moyens que le médecin peut employer pour l’aider à déterminer la cause d’un mal de dos. Il peut également prescrire une imagerie par résonance magnétique (IRM), une échographie ou une tomodensitométrie (TDM). Chaque méthode d’examen délivre un type d’image qui permet au médecin d’établir un diagnostic précis et d’opter pour la méthode de traitement la plus adaptée.

Risques

Toutes les radiographies exposent le patient à une petite quantité de rayonnements. Ces rayonnements sont considérés comme étant sûrs pour les personnes adultes et sont généralement sans danger.

Ils sont toutefois problématiques concernant les femmes enceintes ou qui pourraient l’être. Les niveaux de rayonnements ne sont pas considérés comme étant sûrs pour le fœtus en développement. Il sera nécessaire de prévenir son médecin en cas de grossesse ou de soupçon d’une grossesse.

Préparation

Selon la Radiology Society of North America, les radiographies constituent des procédures standard et n’impliquent presqu’aucune préparation de la part du patient (RNSA, 2012).

Le patient devra retirer tous les bijoux et autres objets métalliques qui ne sont pas indispensables. Ces éléments peuvent rendre la lecture de la radiographie plus difficile. Il sera donc nécessaire d’informer le médecin en cas de présence d’implants corporels provenant d’une procédure antérieure.

Avant l’examen, le patient revêtira une chemise d’hôpital afin d’éviter que des boutons ou des fermetures à glissière de vêtements affectent la radiographie.

Interventions

Les radiographies sont réalisées au sein du service radiologique d’un établissement hospitalier ou dans un cabinet spécialisé en radiologie. Une fois le patient prêt, un technicien en radiologie (radiologue) l’aide à s’installer dans la bonne position.

Le radiologue peut demander au patient d’adopter plusieurs positions au cours de l’examen, notamment sur le dos, sur le côté ou sur le ventre. Certaines images pourront être prises alors que le patient se tient debout devant une plaque spéciale contenant du film radiographique ou des capteurs.

Pendant que le patient est allongé, le radiologue déplace une grande caméra connectée à un bras métallique le long du bas du dos. Ce processus va permettre de capturer des images aux rayons X de la colonne vertébrale grâce à un film contenu dans la table.

Pendant la prise de clichés, le patient doit retenir son souffle et rester immobile. Ceci permettra d’obtenir les images les plus nettes possibles.

Suivi

Lorsque les images obtenues seront satisfaisantes, le patient pourra se rhabiller et retourner à ses activités habituelles.

Les résultats d’une radiographie peuvent être disponibles le jour-même. Le radiologue et le médecin examineront les clichés. Ensuite, le médecin définira les mesures à prendre en fonction des éléments révélés par la radiographie. Il peut prescrire des analyses d’imagerie supplémentaires, des analyses de sang ou s’appuyer sur tout autre moyen aidant au diagnostic afin de pouvoir élaborer un diagnostic précis et débuter un traitement.

A lire

Analyse de la concentration de chlorure dans le sang : causes, symptomes et traitement

Irene

Bruits abdominaux/intestinaux : causes, symptômes et traitement

Irene

Examens médicaux requis pour tous : causes, symptomes et traitement

Irene

CBG – Tout sur cet extrait végétal

administrateur

Phlébographie des jambes/extrémités inférieures : causes, symptomes et traitement

Irene

Analyse du facteur X : causes, symptômes et traitement

Irene

Défaut de coordination du mouvement : causes, symptômes et traitement

Irene

Sinusite frontale aiguë : causes, symptomes et traitement

Irene

Tout sur l’abêtalipoprotéinémie : causes, symptomes et traitement

Irene