annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Phlébographie des jambes/extrémités inférieures : causes, symptomes et traitement

Rate this post

Une phlébographie des jambes, également appelée phlébographie des extrémités inférieures, permet aux médecins de visualiser les veines de la jambe. Normalement, les veines n’apparaissent pas à la radiographie. Au cours d’une phlébographie, le médecin injecte un colorant spécial dans les veines. Ce colorant, appelé liquide de contraste, apparaît à la radiographie et permet au médecin d’avoir des images des veines des jambes.

Votre médecin pourra décider de pratiquer cette intervention pour examiner si vous avez des caillots sanguins dans les veines des jambes et si vos veines sont endommagées et ne fonctionnent pas correctement. Il pourra également prescrire une phlébographie pour essayer de localiser une veine spécifique afin de déterminer pourquoi votre jambe est enflée ou douloureuse.

Vous devez signaler à votre médecin toute affection que vous pouvez avoir avant de pratiquer cette intervention. Notamment :

  • si vous êtes enceinte ou si vous allaitez ;
  • si vous avez des antécédents d’hémorragie ou de problèmes rénaux ;
  • si vous avez des allergies à certains médicaments, au liquide de contraste ou aux substances iodées ;
  • si vous êtes asthmatique ;
  • si vous êtes diabétique ;
  • si vous prenez de la metformine (Glucophage).

Vous devez également vous assurer que votre médecin est au courant de tous médicaments sur ordonnance et en vente libre que vous pouvez prendre.

Vous devrez revêtir une chemise d’hôpital puis vous allongez sur la table de radiographie. Généralement, le médecin endormira une partie du pied de la jambe qui doit être examinée. Il insérera ensuite une aiguille reliée à une ligne intraveineuse dans une veine du pied.

Le liquide de contraste sera injecté par cette ligne dans la veine. Vous passerez ensuite une radiographie au fur et à mesure que le liquide de contraste circule dans votre jambe. Étant donné que le liquide de contraste apparaît à la radiographie, votre médecin sera en mesure de mieux comprendre ce qui se passe dans vos veines.

Une fois que le médecin aura pris les radiographies voulues, il injectera généralement du sérum physiologique dans la ligne intraveineuse. Ceci aidera à purger le produit de contraste. La ligne IV et l’aiguille seront ensuite retirées et le site de piqûre sera revêtu d’un pansement.

Il est possible que vous ayez diverses sensations inconfortables ou désagréables au cours d’une phlébographie de la jambe. Elles ne sont généralement pas graves et ne durent que quelques minutes.

Les réactions possibles au liquide de contraste incluent :

  • sensation de chaleur ;
  • mal de tête (bref) ;
  • nausées ;
  • vomissements.

Dans de rares cas, le liquide de contraste peut provoquer des démangeaisons, vous donner de l’urticaire ou causer des difficultés respiratoires. Si vous présentez l’un quelconque de ces symptômes, signalez-le au médecin immédiatement. Vous faites peut-être une réaction allergique.

Il est possible que vous ressentiez une douleur à l’endroit où la ligne intraveineuse est insérée dans la veine du pied, même si la zone a été endormie localement.

Dans certains cas, le médecin pourra poser un garrot autour de la jambe pour forcer le liquide de contraste dans les veines profondes. Suivant la tension du garrot, cela peut provoquer un inconfort.

Une phlébographie normale de la jambe montrera la circulation libre du sang dans les veines de la jambe.

Un résultat anormal montre un blocage dans une ou plusieurs veines. Ce blocage peut être causé par un caillot sanguin. Les autres causes possibles incluent une tumeur ou une inflammation.

Votre médecin sera en mesure de vous donner des informations plus précises sur tout résultat anormal dans votre phlébographie de la jambe.

Signalez à votre médecin si vous pensez être enceinte. La radiographie implique une exposition aux rayonnements de faible niveau. Ceci n’est généralement pas dangereux, mais pourrait être un problème chez les jeunes enfants ou chez les femmes enceintes.

Il est possible que vous développiez une infection au site de piqûre sur le pied. Vous pouvez également subir une lésion des veines due à l’insertion du cathéter.

Les autres risques incluent :

  • réaction allergique au liquide de contraste ;
  • insuffisance rénale ;
  • création ou aggravation d’un caillot sanguin.

Selon les Instituts nationaux de santé (National Institutes of Health (NIH)), l’insuffisance rénale concerne plus les personnes âgées ou les personnes diabétiques qui prennent le médicament metformine (Glucophage) (NIH, 2012).

Dans de rares cas, un caillot sanguin existant peut se rompre au cours de la procédure et voyager jusqu’aux poumons. Cela peut provoquer une embolie pulmonaire et/ou le blocage d’une ou plusieurs artères pulmonaires.

A lire

Défaut de coordination du mouvement : causes, symptômes et traitement

Irene

Facteurs de risque du cancer du poumon : causes, symptomes et traitement

Irene

Traitements de la ménopause : causes, symptomes et traitement

Irene

Cinquième maladie de l’enfant (mégalérythème épidémique) : causes, symptomes et traitement

Irene

Calculs biliaires avec cholécystite aiguë : causes, symptomes et traitement

Irene

Kuru : causes, symptomes et traitement

Irene

Eczéma dyshidrotique : causes, symptomes et traitement

Irene

Bronchiectasie : causes, symptômes et traitement

Irene

La maladie de Wilson : causes, symptômes et traitement

Irene