annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Lymphome cérébral primaire : causes, symptômes et traitement

Rate this post

Le lymphome cérébral primaire est également appelé lymphome du cerveau ou lymphome du système nerveux central. Le cerveau et la moelle épinière constituent le système nerveux central. Des cellules appelées lymphocytes font partie du système lymphatique et peuvent se déplacer dans tout le système nerveux central. Quand elles deviennent cancéreuses, elles peuvent causer un cancer dans ces tissus.

Le lymphome cérébral primaire est un cancer rare qui se déclare dans les tissus lymphatiques du cerveau ou de la moelle épinière. Il est appelé lymphome cérébral primaire quand il commence dans le système nerveux central, plutôt que quand il s’étend au cerveau depuis un autre endroit. Dans certains cas, il peut également commencer dans l’œil.

En l’absence de traitement, les personnes souffrant de ce cancer meurent généralement dans les deux mois. Les personnes qui reçoivent un traitement survivent habituellement au moins trois ou quatre ans, selon l’University of Maryland Medical Center (UMM, 2011).

La cause exacte de ce cancer est inconnue. Les tissus lymphatiques font partie du système immunitaire. Les personnes ayant un système immunitaire affaibli courent un risque accru de développement de cette forme de cancer. Cette maladie a également été associée au virus d’Epstein-Barr, mais des recherches plus approfondies sont nécessaires.

Les symptômes de cette pathologie incluent :

• changements dans l’élocution ou la vision

• fièvre

• maux de tête

• perte de poids inexpliquée

• crises

• changement de la personnalité

• engourdissement en cas de températures extrêmes

• paralysie d’un côté du corps

Tout le monde n’a pas les mêmes symptômes, et tous les patients n’auront pas toujours tous les symptômes. Pour pouvoir effectuer un diagnostic exact, votre médecin doit conduire des tests variés.

En plus d’un examen physique, votre médecin vous posera des questions sur vos antécédents médicaux et familiaux. Un examen neurologique évaluant votre statut mental, votre équilibre et vos réflexes sera effectué. Autres examens utilisés pour diagnostiquer le lymphome cérébral primaire :

• tomodensitométrie

• examen oculaire avec lampe à fente

• IRM

• analyse de sang

• biopsie

• ponction lombaire pour examiner le liquide céphalorachidien

La méthode de traitement utilisée pour traiter le lymphome cérébral primaire dépend des facteurs suivants :

  • la gravité et l’étendue de la maladie
  • votre âge et votre état de santé général
  • votre réaction attendue au traitement

Discutez avec votre médecin de vos préférences de traitement et des attentes en termes d’effets secondaires.

Radiothérapie

La radiothérapie utilise des rayons à haute énergie pour faire diminuer et détruire les cellules cancéreuses. Pour ce type de cancer, la radiothérapie peut être administrée de deux façons différentes possibles. Une radiothérapie externe est administrée avec une machine dirigeant les radiations sur la zone cancéreuse. Une radiothérapie interne utilise des grains radioactifs, des cathéters ou des fils placés directement dans la zone cancéreuse pour détruire le cancer.

Chimiothérapie

La chimiothérapie pour le cancer utilise des médicaments pour détruire les cellules cancéreuses. Au lieu de détruire simplement les cellules dans une région, comme la radiothérapie, c’est un traitement systémique. Cela signifie que les médicaments peuvent être transportés par le sang pour atteindre toutes les parties de votre corps, détruisant les cellules cancéreuses rencontrées. Ces médicaments peuvent être administrés par voie orale ou intraveineuse.

Stéroïdes

Les stéroïdes sont une autre option de traitement de ce cancer. L’organisme produit naturellement des hormones stéroïdes, mais des stéroïdes synthétiques peuvent être administrés pour réduire la taille des lymphomes.

Essais cliniques

Un essai cliniquepeut être une option pour vous. Les essais cliniques utilisent de nouveaux médicaments ou traitements pour voir s’ils sont plus efficaces que les traitements traditionnels. Ces essais sont contrôlés de façon rigoureuse, et vous pouvez vous en retirer à tout moment. Comme ils ne sont pas appropriés pour tout le monde, parlez-en à votre médecin pour obtenir son opinion quant à votre participation possible à de tels essais.

Les effets secondaires peuvent varier en fonction du traitement qui vous est administré. La radiothérapie peut causer des complications neurologiques, des maux de tête et de la confusion. La chimiothérapie cause des effets secondaires variant selon le médicament, notamment de la nausée et des vomissements, des dommages aux nerfs, la perte des cheveux et des plaies dans la bouche. Demandez à votre médecin à quoi vous pouvez vous attendre et comment minimiser les effets secondaires possibles.

A lire

Étirements : La vérité

Irene

Sténose spinale : causes, symptômes et traitement

Irene

Embolisation des artères utérines : causes, symptômes et traitement

Irene

Hémorroïdes : causes, symptomes et traitement

Irene

Analyse de la pyruvate kinase : causes, symptomes et traitement

Irene

Syndrome d’Ehlers-Danlos : causes, symptômes et traitement

Irene

Embolie artérielle : causes, symptômes et traitement

Irene

Vitamine D : causes, symptômes et traitement

Irene

Paralysie du sommeil : causes, symptomes et traitement

Irene