annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Botulisme infantile : causes, symptomes et traitement

Rate this post

Il s’agit d’une maladie rare, mais grave. Elle se déclare quand un enfant âgé de moins d’un an absorbe accidentellement des spores d’une bactérie appelée Clostridium botulinum (C. botulinum). Les spores se transforment en bactéries dans l’intestin du nourrisson et produisent une neurotoxine. Cette toxine est absorbée dans le corps de l’enfant et endommage ses cellules nerveuses.

L’enfant peut accidentellement ingérer les spores en mangeant du miel ou en jouant sur un sol contaminé. Les bébés atteints de botulisme sont fatigués et léthargiques. Ils mangent peu, sont constipés, ont peu de tonus musculaire et leurs cris peuvent être faibles.

Quand la pathologie est détectée et traitée assez tôt, le nourrisson se rétablit généralement en quelques semaines. Si elle n’est pas traitée, elle peut provoquer la paralysie et une insuffisance respiratoire. Il est estimé qu’environ 250 cas de botulisme infantile sont diagnostiqués aux États-Unis chaque année (Cox, et al, 2002).

Définition

Définition

Le botulisme infantile s’appelle également botulisme par toxémie intestinale . C’est parce que quand un nouveau-né ingère des spores produites par C. botulinum, celles-ci sont absorbées par l’intestin et se transforment en bactéries qui produisent une neurotoxine. Une neurotoxine est un poison qui affecte les cellules nerveuses.

Les cellules nerveuses assurent la coordination des mouvements, perçoivent l’environnement et envoient des signaux du cerveau aux autres parties du corps. Il suffit de quelques nanogrammes de cette toxine pour causer la maladie. (FDA)

C. botulinum est une bactérie anaérobie, c’est-à-dire qu’elle ne se développe que dans les environnements sans oxygène, comme l’intérieur de l’intestin. C. botulinum se trouve dans le monde entier aux endroits suivants :

  • dans les sols
  • au fond des ruisseaux, lacs et eaux côtières
  • à l’intérieur des intestins des poissons et des mammifères
  • dans les produits du miel

Les nourrissons sont plus susceptibles au botulisme infantile quand ils mangent du miel, ou quand jouent ou habitent près d’un sol contaminé. Le miel est le seul aliment lié de façon absolue au botulisme jusqu’à présent, et les nourrissons qui vivent dans des régions agricoles rurales courent le risque le plus élevé de se trouver près d’un sol contaminé.

Selon l’Organisation mondiale pour la santé (OMS), la plupart des adultes et des enfants âgés de plus de six mois ont développé des défenses naturelles qui empêchent la croissance de C. botulinum dans leurs intestins (OMS). Cependant, adultes, nourrissons et enfants courent le risque de contracter d’autres types d’empoisonnement par botulisme. Le botulisme alimentaire se produit quand la toxine elle-même est présente dans de la nourriture mal préparée. Le botulisme par blessure se produit quand C. botulinum infecte une plaie.

Symptômes

Un enfant infecté peut présenter les symptômes suivants :

  • constipation
  • perte d’appétit
  • faiblesse et fatigue
  • cri faibles ou différents de la normale
  • perte remarquable du contrôle de la tête
  • manque de réflexe pharyngé
  • paupières lourdes
  • respiration lente qui finit par mener à une insuffisance respiratoire
  • paralysie qui se répand vers le bas

Diagnostic

Un médecin peut diagnostiquer cette maladie et commencer à la traiter sur la base d’un examen physique et de l’observation des symptômes. Elle est généralement confirmée par des tests de détection de C. botulinum et de toxines dans les selles du bébé.

Traitement

Le traitement principal est un médicament intraveineux appelé immunoglobuline antibotulique. Il réduit la durée de l’hospitalisation et résulte en une maladie moins sévère. Toutefois, le nourrisson peut avoir besoin de plusieurs semaines pour récupérer. Les antibiotiques n’aident pas et ne doivent pas être utilisés sauf si d’autres infections bactériennes sont présentes.

Pendant sa convalescence, le nourrisson aura besoin de soins et d’attention particuliers, et il faudra notamment :

  • assurer qu’il mange bien
  • assurer que ses voies respiratoires sont libres
  • faire attention aux problèmes respiratoires

Dans certains cas, des problèmes respiratoires peuvent se développer à tel point qu’un appareil respiratoire sera nécessaire. Selon une étude de 2002 publiée dans la revue American Family Physician, quand un tel appareil s’avère nécessaire, c’est en moyenne pour une durée de 23 jours (Cox, et al., 2002).

Pronostic

Quand la maladie est détectée et traitée rapidement, le nourrisson se rétablit en général complètement. Dans les cas très compliqués, ou quand le botulisme n’est pas traité, l’enfant peut rester paralysé à vie ou décéder. Cependant le taux de mortalité est inférieur à 2 % (Cox, et al., 2002).

Prévention

Évitez de donner du miel aux bébés âgés de moins d’un an. Des tests microbiologiques ont permis de constater que jusqu’à 25 % des produits du miel contiennent des spores (Cox, et al., 2002).

Étant donné que la maladie peut être mortelle, consultez toujours un médecin si votre nourrisson présente l’un quelconque des symptômes du botulisme infantile.

A lire

Analyse de la pyruvate kinase : causes, symptomes et traitement

Irene

Fasciite nécrosante (inflammation des tissus mous) : causes, symptomes et traitement

Irene

Surdose d’acétaminophène avec codéine : causes, symptômes et traitement

Irene

Aspergillose broncho-pulmonaire allergique : causes, symptômes et traitement

Irene

Le foramen ovale perméable : causes, symptomes et traitement

Irene

Facteurs de risque du cancer du poumon : causes, symptomes et traitement

Irene

Paralysie du sommeil : causes, symptomes et traitement

Irene

Abcès : causes, symptômes et traitement

Irene

Ventriculographie isotopique : causes, symptomes et traitement

Irene