annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Crampes musculaires : causes, symptômes et traitement

Rate this post

Il s’agit de soudaines contractions involontaires qui se produisent dans divers muscles. Ces contractions sont souvent douloureuses et peuvent affecter différents groupes musculaires. Les muscles fréquemment affectés comprennent ceux du mollet, ceux de l’arrière de la cuisse et ceux du devant de la cuisse. Il est également possible d’avoir des crampes dans la paroi abdominale, les bras, les mains ou les pieds.

La douleur intense d’une crampe peut vous réveiller la nuit ou vous empêcher de bien marcher. Le symptôme le plus fréquent d’une crampe musculaire est une douleur soudaine et aiguë dont la durée peut varier de quelques secondes à une quinzaine de minutes. Dans certains cas, une protubérance de tissu musculaire sous la peau peut aussi accompagner la crampe.

Causes

Elles sont multiples. Certaines résultent d’une utilisation excessive des muscles, généralement pendant l’exercice physique.

Les lésions musculaires et la déshydratation peuvent aussi déclencher des crampes. La déshydratation est une perte excessive de liquides corporels. De faibles niveaux de calcium et de potassium peuvent aussi causer des crampes musculaires, car ces deux minéraux contribuent à une bonne fonction musculaire.

Une mauvaise irrigation sanguine des jambes et des pieds peut provoquer des crampes dans ces parties quand vous faites de l’exercice ou de la marche, ou quand vous participez à des activités physiques.

Dans certains cas, une pathologie peut être à l’origine des crampes. Il peut notamment s’agir des pathologies suivantes :

  • compression des nerfs rachidiens, susceptible de provoquer des crampes musculaires dans les jambes quand vous marchez ou vous vous tenez debout
  • alcoolisme
  • grossesse
  • insuffisance rénale
  • hypothyroïdisme (fonction thyroïdienne insuffisante)

Dans d’autres cas, la cause des crampes est inconnue.

Diagnostic

Elles sont habituellement bénignes et ne nécessitent pas d’attention médicale. Cependant, consultez un médecin si les crampes sont sévères, ne s’améliorent pas après avoir étiré le muscle ou persistent longtemps. Cela peut indiquer une maladie sous-jacente.

Pour découvrir la cause de vos crampes musculaires, le médecin fera un examen physique et pourra vous poser les questions suivantes :

  • Quelle est la fréquence des crampes ?
  • Quels muscles sont affectés ?
  • Prenez-vous des médicaments ?
  • Buvez-vous de l’alcool ?
  • Faites-vous de l’exercice physique ?
  • Combien d’eau consommez-vous quotidiennement ?

Le médecin prescrira également une analyse de sang pour vérifier les taux de potassium et de calcium dans le sang, ainsi que pour évaluer vos fonctions rénale et thyroïdienne. Il pourra aussi vous donner un test de grossesse.

Il prescrira parfois une électromyographie (un test qui mesure l’activité musculaire et détecte les anomalies musculaires), ou une myélographie (une radiographie de la moelle épinière).

Traitement

Pour soulager la douleur des crampes musculaires, vous pouvez appliquer une compresse chaude ou froide sur vos muscles endoloris au premier signe de spasme. Vous pouvez utiliser une compresse chaude, un coussin de chauffage, une compresse froide ou de la glace.

Si la douleur ne s’atténue pas, essayez de prendre un médicament anti-inflammatoire en vente libre, comme de l’ibuprofène. Il peut aussi être utile d’étirer doucement les muscles endoloris.

Les crampes musculaires peuvent interrompre votre sommeil. Si cela se produit, demandez à votre médecin s’il peut vous prescrire une relaxant musculaire. Ce médicament aide à relaxer vos muscles et à calmer les spasmes.

Si vous souffrez d’une maladie sous-jacente, demandez à votre médecin quelles sont vos options de traitement. Il est possible d’améliorer les symptômes et de soulager les spasmes en contrôlant leur cause sous-jacente. Par exemple, si de faibles taux de calcium ou de potassium sont à l’origine des crampes, le médecin pourra recommander des suppléments.

Prévention

La méthode préventive la plus simple est d’éviter ou de limiter les activités physiques qui sollicitent trop vos muscles et provoquent des crampes.

Vous pouvez prendre des mesures pour prévenir les crampes musculaires. Il est important de s’étirer ou de s’échauffer avant de pratiquer un sport ou de faire de l’exercice physique. Sans échauffement, vous pouvez subir un claquage et une lésion musculaires.

Assurez-vous de boire suffisamment pour éviter la déshydratation. Le corps élimine plus de liquides pendant d’activité physique, alors buvez plus d’eau quand vous faites de l’exercice.

Explorez avec votre médecin la possibilité de prendre un supplément vitaminé pour recevoir les nutriments et minéraux nécessaires à votre corps. Vous pouvez également augmenter votre taux de calcium et de potassium en consommant des aliments comme du lait, des bananes et du jus d’orange.

A lire

Test de l’hormone de croissance : causes, symptomes et traitement

Irene

Hyperactivité : causes, symptômes et traitement

Irene

Syndrome d’Aicardi : causes, symptomes et traitement

Irene

Résection transurétrale de la prostate : causes, symptomes et traitement

Irene

Ventriculographie isotopique : causes, symptomes et traitement

Irene

Tests de dépistage du mélanome : causes, symptomes et traitement

Irene

Aspergillose broncho-pulmonaire allergique : causes, symptômes et traitement

Irene

Adénoïdite : infection des tissus qui luttent contre l’infection

Irene

Abcès : causes, symptômes et traitement

Irene