annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Défaut de coordination du mouvement : causes, symptômes et traitement

Rate this post

On parle également de manque de coordination, de trouble de coordination et de perte de coordination. Le terme médical pour cette pathologie est ataxie .

La plupart des humains sont capables de mouvements réguliers, coordonnés et en douceur. Marcher, lancer une balle et ramasser un crayon, par exemple, sont des gestes naturels que la plupart d’entre nous accomplissent facilement. Mais chaque mouvement met en jeu plusieurs groupes de muscles, qui sont essentiellement contrôlés par le cervelet, une structure cérébrale importante.

L’ataxie peut résulter d’une certaine perturbation de la communication entre le cerveau et le reste du corps. La personne atteinte a des mouvements saccadés et mal assurés et elle peut ne pas être solide sur ses jambes ou avoir tendance à trébucher. Elle a aussi parfois du mal à accomplir des tâches quotidiennes nécessitant une motricité fine, notamment des actions apparemment simples comme manger ou écrire. L’ataxie peut affecter profondément la vie d’une personne.

Causes

Le cervelet, les nerfs périphériques et la moelle épinière participent à la coordination des mouvements. Les maladies et lésions qui abîment ou détruisent ces structures peuvent provoquer l’ataxie, notamment :

  • lésion cérébrale
  • traumatisme crânien
  • infection cérébrale
  • sclérose en plaques (maladie chronique affectant le cerveau et la moelle épinière)
  • accident vasculaire cérébral
  • accident ischémique transitoire (AIT) (diminution temporaire de l’irrigation sanguine d’une partie du cerveau)
  • ataxie cérébelleuse congénitale (forme d’ataxie héréditaire)
  • ataxie de Friedreich (maladie héréditaire attaquant les muscles et le cœur)
  • maladie de Wilson (maladie héréditaire rare liée à une accumulation de cuivre dans l’organisme et se manifestant par des atteintes du foie et du système nerveux)
  • infirmité motrice d’origine cérébrale (ensemble de troubles causés par des lésions cérébrales pendant les premiers stades du développement)
  • tumeur cérébrale
  • syndrome paranéoplasique (réaction immunitaire rare à une tumeur cancéreuse)
  • neuropathie (maladie ou lésion des nerfs)
  • traumatisme de la moelle épinière
  • varicelle (peu fréquent)

Toxines

Les effets toxiques de certaines substances peuvent provoquer l’ataxie, notamment :

  • alcool
  • anticholinergiques
  • phénytoïne
  • carbamazépine
  • phénobarbital
  • antidépresseurs tricycliques
  • sédatifs
  • mercure, plomb et autres métaux lourds
  • toluène et autres solvants

Autre

Soins médicaux

La liste suivante vous aidera à décider si vous devez consulter un médecin au sujet de l’ataxie. Elle est pertinente dans les situations où l’ataxie n’a pas de cause évidente. Prenez immédiatement rendez-vous chez le médecin si :

  • vous perdez l’équilibre
  • vous avez du mal à déglutir
  • votre manque de coordination dure plus de quelques minutes
  • vous subissez une perte de coordination dans une jambe ou les deux (il en est de même pour les bras et/ou les mains)
  • vous n’arrivez pas à articuler
  • vous avez du mal à marcher

Appeler son médecin

Le médecin vous posera des questions sur vos antécédents médicaux avant de vous examiner. Il évaluera également la fonction de vos systèmes musculaire et nerveux en examinant notamment votre équilibre, votre marche et votre capacité de pointer du doigt ou de l’orteil. Le test de Romberg est fréquemment utilisé. Il s’agit d’un test simple qui évalue l’équilibre debout, pieds joints, yeux ouverts puis yeux fermés.

Le médecin vous posera probablement les questions suivantes :

  • Quand votre ataxie a-t-elle commencé ?
  • Est-elle constante ou passagère ?
  • Quel est son niveau de sévérité ?
  • À quelles substances avez-vous été exposé(e) ?
  • Consommez-vous de l’alcool ou des drogues ?
  • Avez-vous d’autres symptômes, par exemple vous sentez-vous faible, engourdi(e) ou désorienté(e) ?

AutreCauses

Tests

Votre médecin peut prescrire les tests suivants :

  • analyses de sang
  • analyse d’urine
  • tomodensitométrie (TDM)
  • imagerie par résonance magnétique (IRM)
  • ponction lombaire
  • tests génétiques

Visite médicale

Prise en charge

L’ataxie elle-même ne peut pas être guérie, mais le traitement de sa cause sous-jacente peut soulager les symptômes dans certains cas. Dans d’autres cas, le médecin recommande des appareils adaptés ou une thérapie.

Appareils adaptés

Quand l’ataxie est causée par une maladie chronique comme une infirmité motrice d’origine cérébrale, elle peut être impossible à traiter. Le matériel adapté suivant facilite parfois la vie :

  • canes ou déambulateurs (pour marcher)
  • ustensiles modifiés (pour manger)
  • aides à la communication (pour parler)

Changements dans l’environnement

Quelques modifications simples du domicile peuvent aider une personne souffrant d’ataxie à se déplacer d’une pièce à une autre. Par exemple :

  • éviter l’encombrement
  • aménager des passages suffisamment larges
  • retirer les carpettes et autres articles susceptibles de faire tomber la personne

Thérapie

Thérapies potentiellement utiles :

  • physiothérapie
  • ergothérapie
  • orthophonie

A lire

Béribéri : causes, symptômes et traitement

Irene

Abcès : causes, symptômes et traitement

Irene

Tomodensitométrie du genou : causes, symptomes et traitement

Irene

Faiblesse : causes, symptomes et traitement

Irene

La pléthysmographie pulmonaire : causes, symptomes et traitement

Irene

Test de l’hormone de croissance : causes, symptomes et traitement

Irene

Syndrome d’Aicardi : causes, symptomes et traitement

Irene

Biopsie d’un nerf : causes, symptomes et traitement

Irene

Sarcome d’Ewing : causes, symptômes et traitement

Irene