annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Le ptérygion : causes, symptomes et traitement

Rate this post

Le ptérygion est une protubérance qui se développe sur la conjonctive ou la muqueuse recouvrant le globe oculaire. Il s’agit d’une protubérance bénigne et non cancéreuse souvent en forme de coin. Dans certains cas, le ptérygion peut s’étendre à la cornée. La cornée est la partie claire de l’œil qui couvre l’iris et la pupille. Le ptérygion n’entraîne généralement pas de troubles, ni ne requiert de traitement, mais il peut être retiré s’il interfère avec la vision.

Causes

La cause exacte du ptérygion n’est pas connue. De trop longues expositions aux rayons ultraviolets constituent une hypothèse quant aux causes de l’apparition de cette protubérance. Cela se produit plus souvent chez les personnes vivant dans les pays chauds et passant beaucoup de temps à l’extérieur, ou exposées au soleil ou à des environnements venteux. Les personnes dont les yeux sont exposés régulièrement à des éléments comme le pollen, le sable, la fumée ou le vent ont une plus forte probabilité de développer cette maladie. Le fait d’avoir la peau et les yeux clairs constitue un autre facteur de risque.

Symptômes

Le ptérygion ne provoque pas toujours de symptômes. Lorsqu’ils existent, ils sont généralement légers. Les symptômes courants incluent des rougeurs, une vision brouillée et une irritation au niveau des yeux. Des sensations de brûlure et des démangeaisons peuvent également se faire ressentir. Si le ptérygion croît suffisamment pour recouvrir la cornée, il peut gêner la vision. Un ptérygion épais ou de grande taille peut également donner l’impression d’avoir un corps étranger dans l’œil. Si un ptérygion apparaît, il ne sera probablement pas possible de continuer à porter des lentilles de contact pour des raisons de confort.

Complications

Un ptérygion peut entraîner de graves cicatrices sur la cornée, bien que cela soit rare. Cette maladie a besoin d’être traitée dans la mesure où les cicatrices peuvent causer une perte de la vue. Dans les cas bénins, le traitement consiste généralement en l’administration de collyre ou d’une pommade pour traiter l’inflammation. Dans les cas plus sévères, le traitement implique généralement une greffe de cornée. Au cours de cette procédure, la cornée endommagée est retirée et remplacée par une greffe de cornée d’un donneur pour rétablir les fonctions visuelles.

Diagnostic

Diagnostiquer un ptérygion est très simple. L’ophtalmologue sera en mesure de diagnostiquer cette maladie grâce à un examen physique en employant une lampe à fente. Cette lampe permet au médecin d’observer les yeux grâce à une loupe et une lumière vive. Si le médecin a besoin d’examens supplémentaires, il pourra prescrire :

  • un test d’acuité visuelle au cours duquel le patient tente de lire des lettres sur un tableau d’acuité visuelle
  • une topographie de la cornée pour mesurer les changements de courbure de la cornée
  • une documentation photographique qui consiste à prendre des photos pour suivre le rythme d’évolution du ptérygion

Traitement

Un ptérygion ne nécessite généralement aucun traitement, à moins qu’il empêche la vision ou qu’il entraîne une forte gêne. L’ophtalmologue pourra souhaiter contrôler les yeux régulièrement pour s’assurer que l’évolution ne cause pas de problème de vision.

Médicaments

Si le ptérygion provoque de fortes irritations ou des rougeurs, le médecin pourra prescrire du collyre ou des pommades ophtalmiques qui contiennent des corticostéroïdes pour réduire l’inflammation.

Chirurgie

Le médecin pourra recommander une intervention chirurgicale pour retirer le ptérygion si le collyre ou les pommades restent sans effet. Une chirurgie sera également réalisée lorsque le ptérygion provoque une perte d’acuité visuelle ou un trouble appelé astigmatisme, qui se traduit par une vision floue. Il pourra également être possible d’envisager avec le médecin une chirurgie si le patient souhaite retirer le ptérygion pour des raisons esthétiques. Il existe deux risques liés à cette intervention. Dans certains cas, le ptérygion revient après avoir été retiré chirurgicalement. Une sensation de sécheresse et d’irritation peut également se faire ressentir au niveau de l’œil après l’intervention. Le médecin peut prescrire des médicaments pour soulager ces douleurs et pour diminuer le risque de rechute.

Prévention

Il faudra, dans la mesure du possible, éviter de s’exposer à des environnements susceptibles de causer le ptérygion. Il est possible de limiter les risques de ptérygion en portant des lunettes de soleil ou un chapeau pour protéger les yeux des rayons du soleil, du vent et de la poussière. Les lunettes de soleil doivent comporter une protection contre les rayons ultraviolets du soleil (UV). Si un ptérygion est déjà présent, limiter l’exposition au vent, à la poussière, au pollen, à la fumée et au soleil peut ralentir sa croissance. Cela peut également contribuer à limiter les risques de rechute si un précédent ptérygion a déjà été retiré.

A lire

Achondrogenèse : causes, symptomes et traitement

Irene

Analyse de la pyruvate kinase : causes, symptomes et traitement

Irene

Calculs biliaires avec cholécystite aiguë : causes, symptomes et traitement

Irene

Tout sur l’abêtalipoprotéinémie : causes, symptomes et traitement

Irene

Surdose d’acétaminophène avec codéine : causes, symptômes et traitement

Irene

Eczéma dyshidrotique : causes, symptomes et traitement

Irene

Infection de l’oreille moyenne (otite) : causes, symptômes et traitement

Irene

Électrocardiogramme : causes, symptomes et traitement

Irene

Hyperactivité : causes, symptômes et traitement

Irene