annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Biopsie d’un nerf : causes, symptomes et traitement

Rate this post

La biopsie d’un nerf est une procédure de test au cours de laquelle un petit échantillon d’un nerf est retiré de votre corps et examiné dans un laboratoire.

Motifs

Votre médecin pourra prescrire la biopsie d’un nerf si vous constatez des engourdissements, des douleurs ou de la faiblesse dans vos extrémités – les doigts ou les orteils. La biopsie d’un nerf peut aider votre médecin à déterminer la cause possible de vos symptômes :

  • endommagement de la couverture d’un nerf (gaine de myéline)
  • lésion des petits nerfs
  • destruction de l’axone dans la cellule nerveuse (extensions fibreuses de la cellule aidant à transmettre les signaux)
  • neuropathies (inflammations des nerfs)

De nombreux troubles et dysfonctionnements nerveux peuvent affecter vos nerfs. Selon les National Institutes of Health (NIH) des États-Unis, votre médecin pourra prescrire une biopsie d’un nerf s’il pense que vous souffrez de l’un des troubles suivants (NIH, 2011) :

  • neuropathie alcoolique
  • dysfonctionnement du nerf axillaire
  • plexopathie brachiale
  • maladie de Charcot-Marie-Tooth
  • dysfonctionnement du nerf sciatique poplité externe
  • dysfonctionnement du nerf médian distal
  • multinévrite
  • mononeuropathie
  • vascularite nécrosante
  • neurosarcoïdose
  • dysfonctionnement du nerf radial
  • dysfonctionnement du nerf tibial

Risques

Le risque le plus sérieux associé à la biopsie d’un nerf est un endommagement permanent du nerf. Cependant, ceci est extrêmement rare étant donné que votre chirurgien sélectionnera en connaissance de cause le nerf sur lequel portera la biopsie. Typiquement, une biopsie d’un nerf sera effectuée sur le poignet ou la cheville.

Selon le New York University Medical Center, il n’est pas rare qu’une petite zone autour du site de la biopsie reste désensibilisée pendant six à 12 mois après la procédure. Dans certains cas, la perte de sensation sera irréversible. Cependant, comme cette zone est de très petite dimension et n’est pas vraiment utilisée, la plupart des patients ne sont pas gênés par cette désensibilisation (NYU, 2007).

Les autres risques peuvent inclure un inconfort mineur après la biopsie, une réaction allergique à l’anesthésiant et une infection. Discutez avec votre médecin de la meilleure manière de minimiser vos risques.

Préparation

La préparation pour une biopsie de la part du patient est très simple. Toutefois, en fonction de votre état, votre médecin pourra vous demander de faire ce qui suit :

  • vous soumettre à un examen physique et indiquer tous vos antécédents médicaux
  • cesser de prendre tous médicaments pouvant affecter les saignements (y compris des analgésiques, des anticoagulants et certains compléments)
  • faire une prise de sang en vue d’une analyse sanguine
  • jeûner (y compris tous liquides) pendant jusqu’à huit heures avant la procédure
  • faire en sorte que quelqu’un vous reconduise chez vous après la procédure.

Interventions

Votre médecin a le choix entre trois types de biopsies des nerfs en fonction de la partie du corps qui vous pose un problème. Il s’agit de la biopsie de nerfs sensoriels, de la biopsie sélective de nerfs moteurs et de la biopsie de nerfs fasciculaires

Biopsie d’un nerf sensoriel

Pour cette procédure, un morceau de nerf sensoriel de 2,5 cm est retiré de votre cheville ou tibia. Ceci pourra causer une désensibilisation temporaire ou permanente d’une partie du haut ou du côté du pied, mais vous le remarquerez à peine.

Biopsie sélective d’un nerf moteur

Elle est réalisée quand un nerf moteur (nerf qui contrôle un muscle) est affecté. Un tel prélèvement est généralement effectué dans l’intérieur de la cuisse.

Biopsie d’un nerf fasciculaire

Pendant cette procédure, le nerf est exposé et séparé. Chaque section reçoit une petite impulsion électrique pour déterminer quel nerf sensoriel doit être retiré.

Pour chaque type de biopsie, un produit anesthésiant local vous sera administré pour désensibiliser la zone affectée. Vous resterez éveillé tout au long de la procédure. Votre médecin effectuera une petite incision chirurgicale et retirera une petite partie du nerf. Puis il refermera l’incision avec des points de suture.

Les échantillons de tissu seront envoyés à un laboratoire pour analyse.

Suivi

Après la biopsie, vous pourrez quitter le cabinet du médecin et reprendre vos activités quotidiennes. Il vous faudra peut-être attendre plusieurs semaines pour que les résultats reviennent du laboratoire.

Vous devrez garder la plaie opératoire propre et pansée jusqu’à ce que votre médecin retire les points de suture. Veillez à bien respecter les instructions de votre médecin en matière de soins de votre plaie.

Lorsque les résultats de votre biopsie reviendront du laboratoire, votre médecin vous demandera de retourner le voir pour en discuter. Selon les résultats, vous aurez peut-être besoin d’autres examens, ou votre médecin pourra commencer un traitement pour votre affection.

A lire

Barotraumatisme de l’oreille, ou barotraumatisme auriculaire : causes, symptômes et traitement

Irene

Adénoïdite : infection des tissus qui luttent contre l’infection

Irene

Calculs biliaires avec cholécystite aiguë : causes, symptomes et traitement

Irene

Angiographie coronarienne : causes, symptomes et traitement

Irene

pH-métrie œsophagienne : causes, symptomes et traitement

Irene

Tests d’hypertension : causes, symptômes et traitement

Irene

Bulles : causes, symptômes et traitement

Irene

Embolie artérielle : causes, symptômes et traitement

Irene

Radiographie de la colonne thoracique : causes, symptomes et traitement

Irene