annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Hyperactivité : causes, symptômes et traitement

Rate this post

Le mot hyperactivité signifie une activité supérieure à la normale et indésirable. Selon sa cause, l’hyperactivité a de nombreuses caractéristiques différentes, dont les plus fréquentes sont :

  • bougeotte
  • comportement agressif
  • comportement impulsif
  • distraction

L’hyperactivité est un symptôme commun à de nombreuses maladies mentales ou physiques. Les personnes hyperactives développent parfois d’autres problèmes à cause de leur incapacité à rester tranquille ou à se concentrer. Par exemple, l’hyperactivité peut entraîner des difficultés scolaires ou professionnelles et mettre à rude épreuve les relations amicales et familiales. Elle peut aussi entraîner des accidents et des blessures et augmenter le risque d’alcoolisme et de toxicomanie ainsi que d’autres comportements délinquants.

L’hyperactivité est souvent considérée comme plus difficile à supporter pour l’entourage de la personne qui en souffre (enseignants, employeurs, parents, etc.) que pour la personne elle-même. Cependant, les hyperactifs deviennent souvent anxieux ou déprimés à cause de leur pathologie et de la façon dont les gens réagissent à leur comportement.

Une des pathologies principales ayant pour marqueur l’hyperactivité est le trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Le TDAH est un trouble qui rend une personne hyperactive, inattentive et impulsive. Il est habituellement diagnostiqué à un jeune âge, mais parfois pas avant l’âge adulte.

L’hyperactivité est soignable. Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, il est généralement nécessaire d’intervenir tôt.

Causes

L’hyperactivité peut résulter de troubles mentaux et physiques. Causes les plus fréquentes d’hyperactivité :

  • trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH)
  • hyperthyroïdie (surproduction d’hormone thyroïdienne)
  • troubles cérébraux
  • troubles du système nerveux
  • troubles psychologiques

Symptômes

Un ou plusieurs signes peuvent être présents, selon la cause du trouble. Les enfants hyperactifs ont souvent du mal à se concentrer à l’école, et leur comportement est parfois impulsif. Par exemple, ils :

  • parlent avant leur tour
  • laissent échapper des paroles incontrôlées (typique du syndrome de Tourette)
  • frappent leurs camarades de classe
  • sont hyperactifs

Les adultes hyperactifs présentent souvent les symptômes suivants :

  • difficultés à se concentrer au travail
  • capacité d’attention limitée
  • difficultés à se souvenir de noms, de numéros ou d’informations

Quand la personne atteinte se sent affligée par la pathologie, elle devient parfois anxieuse ou déprimée. Les adultes hyperactifs ont probablement présenté ces symptômes pendant leur enfance.

Diagnostic

Si vous ou votre enfant présentez des signes d’hyperactivité, consultez votre médecin. Celui-ci vous posera des questions sur vos symptômes, notamment sur leur commencement et sur tout changement récent dans votre état de santé générale. Il vous demandera si vous prenez des médicaments pour traiter une maladie mentale ou physique. Vos réponses aideront le médecin à déterminer quel type d’hyperactivité vous présentez, et s’il s’agit d’une nouvelle pathologie ou d’une pathologie existante qui se détériore. Elles lui permettront également de déterminer si l’hyperactivité est simplement l’effet secondaire d’un médicament.

En outre, vous devrez peut-être fournir un échantillon d’urine ou de sang pour vérifier vos dosages hormonaux. Un déséquilibre de l’hormone thyroïdienne ou d’autres hormones provoque parfois l’hyperactivité.

Si le médecin estime qu’il s’agit d’une maladie mentale, il vous orientera vers un spécialiste en santé mentale.

Traitement

Si une pathologie affectant votre thyroïde, cerveau ou système nerveux est responsable de votre hyperactivité, on pourra vous prescrire des médicaments pour traiter le problème sous-jacent. L’hyperactivité est aussi parfois provoquée par un trouble émotionnel. Si c’est le cas, vous serez traité par un spécialiste en santé mentale.

Celui-ci étudiera vos symptômes pour diagnostiquer votre éventuelle pathologie. Une fois arrivé à un diagnostic, il pourra vous prescrire des médicaments ou recommander une thérapie pour aider à contrôler l’hyperactivité.

Thérapie

Thérapies fréquemment utilisées pour traiter l’hyperactivité :

  • thérapie cognitivo-comportementale
  • thérapie verbale

La thérapie cognitivo-comportementale vise à modifier vos modes de pensée et de comportement. La thérapie verbale est axée sur la discussion de vos symptômes avec un thérapeute, qui vous apprend à gérer votre pathologie et à en réduire les effets.

Traitements médicamenteux

Quand la thérapie ne suffit pas, un traitement médicamenteux est parfois recommandé, et celui-ci a un effet calmant. Ces médicaments sont souvent prescrits pour enfants et adultes, et ils incluent :

  • dexméthylphénidate (Focalin)
  • dextroamphétamine et amphétamine (Adderall)
  • dextroamphétamine (Dexedrine, Dextrostat)
  • lisdexamfétamine (Vyvanse)
  • méthylphénidate (Ritalin)

Comme il est possible de former une accoutumance à certains de ces médicaments, votre généraliste ou psychiatre contrôlera votre consommation.

On vous recommandera aussi probablement d’éviter les stimulants susceptibles de déclencher des symptômes, notamment la caféine et la nicotine.

A lire

CBG – Tout sur cet extrait végétal

administrateur

Syndrome d’Ehlers-Danlos : causes, symptômes et traitement

Irene

Les avantages et les inconvénients de la gastrectomie verticale

Irene

Bulles : causes, symptômes et traitement

Irene

Lymphome cérébral primaire : causes, symptômes et traitement

Irene

Corps étranger dans le nez : causes, symptomes et traitement

Irene

Complications de la schizophrénie : causes, symptomes et traitement

Irene

Tic moteur chronique : causes, symptômes et traitement

Irene

Anémie aplasique idiopathique : causes, symptômes et traitement

Irene