annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Tests d’hypertension : causes, symptômes et traitement

Rate this post

Si vous êtes déjà allé chez le médecin au moins une fois dans votre vie, on vous a probablement déjà mesuré votre pression artérielle (tension). Le test habituel consistant à utiliser un brassard et un tensiomètre artériel est rapide, facile, non invasif et sans douleur.

Mesure de la pression artérielle

Les adultes doivent faire contrôler leur pression artérielle par un professionnel de la santé au moins une fois tous les deux ans. Il est généralement conseillé aux personnes ayant de l’hypertension, une maladie cardiaque ou des facteurs de risques cardiovasculaires de mesurer leur pression artérielle plus fréquemment. La pression artérielle des enfants de trois ans et plus est mesurée dans le cadre de leurs visites médicales de routine.

Aucune préparation particulière n’est nécessaire avant le test. Cependant, si la raison principale de votre rendez-vous chez le médecin est de vérifier votre pression artérielle, il se peut qu’on vous demande de prendre certaines mesures pour assurer la mesure la plus précise possible. Ces mesures incluent le fait de ne pas fumer ou de ne pas boire du café pendant 30 minutes avant le test, d’aller aux toilettes avant le test et de s’asseoir pendant cinq minutes avant le test.

Pendant le test

Indicateur de tension et brassard

Pendant le test, un brassard gonflable est placé autour de la partie supérieure de votre bras. Ce brassard est attaché à un manomètre appelé tensiomètre, qui a un cadran ou un écran numérique. Le brassard est d’abord gonflé jusqu’à ce qu’il soit très serré afin de comprimer une grande artère dans votre bras et d’interrompre momentanément la circulation du sang à ce niveau. Puis on laissera l’air s’échapper lentement du brassard.

Dans le test classique, lorsque le brassard se dégonfle, un professionnel de la santé écoute l’artère avec un stéthoscope et observe le cadran ou l’écran. Lorsque le premier son est entendu, quand le sang recommence à circuler à travers l’artère, le nombre indiqué sur le cadran ou l’écran est la pression systolique (premier nombre indicatif de la tension). Lorsque le dernier son est entendu, le nombre indiqué est la pression diastolique (deuxième nombre indicatif de la tension).

La pression artérielle peut également être mesurée automatiquement au moyen d’un appareil électronique qui détecte le pouls et enregistre les chiffres, mais le principe est le même. Que la pression artérielle soit mesurée manuellement ou automatiquement, la mesure ne prend qu’environ une minute.

Après le test

Toute personne, qu’elle soit en bonne santé ou non, devrait connaître les chiffres de sa pression artérielle. N’hésitez pas à poser la question à votre médecin s’il ne vous communique pas les chiffres. S’il soupçonne de l’hypertension, il pourra vous demander de revenir et de recommencer le test à de multiples reprises. Comme la pression artérielle varie naturellement tout au long de la journée et d’un jour à l’autre, la répétition des mesures permet au médecin de mieux évaluer votre pression artérielle.

Contrôle de la pression artérielle à domicile

En plus de la conduite de tests de pression artérielle périodiques dans le cabinet médical, beaucoup de gens peuvent bénéficier de la mesure de la pression artérielle à domicile. L’Association américaine du cœur (American Heart Association) recommande à toutes les personnes ayant de l’hypertension de contrôler leur pression artérielle à domicile. Les données supplémentaires que ces mesures fournissent peuvent aider votre médecin à évaluer l’efficacité d’un traitement pendant une période prolongée.

Le contrôle à domicile peut également être utile pour les gens qui ont du mal à obtenir une lecture exacte de leur pression artérielle dans le cabinet du médecin.

On parle d’hypertension causée par le syndrome de la blouse blanche lorsque la pression artérielle est régulièrement plus élevée dans le cabinet médical qu’ordinairement à cause de l’angoisse et du stress. Si le contrôle à domicile révèle que la pression artérielle est réellement normale la plupart du temps, cela peut éviter un traitement non nécessaire.

On parle d’hypertension masquée lorsque la pression artérielle est régulièrement plus basse dans le cabinet médical qu’ordinairement. Ceci peut être causé par un grand stress ou par la consommation de tabac, d’alcool ou de caféine à la maison. Si le contrôle à domicile révèle que la pression artérielle est réellement plus élevée la plupart du temps, un traitement approprié pourra être administré.

A lire

Anémie aplasique idiopathique : causes, symptômes et traitement

Irene

Électrocardiogramme : causes, symptomes et traitement

Irene

Botulisme infantile : causes, symptomes et traitement

Irene

Une alimentation saine pour les enfants : causes, symptomes et traitement

Irene

Barotraumatisme de l’oreille, ou barotraumatisme auriculaire : causes, symptômes et traitement

Irene

Gérer les maux de tête : causes, symptômes et traitement

Irene

Achondrogenèse : causes, symptomes et traitement

Irene

Réduction chirurgicale : causes, symptômes et traitement

Irene

Médicaments pour traiter le diabète : causes, symptômes et traitement

Irene