annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Bronchiectasie : causes, symptômes et traitement

Rate this post

La bronchectasie se caractérise par des dommages et une dilatation des tubes bronchiques des poumons revêtant un caractère permanent. Ces voies aériennes endommagées permettent aux bactéries et au mucus de s’accumuler dans vos poumons, ce qui entraîne des infections et blocages des voies aériennes. Il existe des traitements pour la bronchectasie qui vous permettent de mener une vie normale. La maladie est néanmoins inguérissable. Les crises résultant de cette condition doivent être traitées rapidement pour éviter de priver le reste du corps d’oxygène.

Causes

L’infection pulmonaire est la cause de bronchectasie la plus courante. Les infections virales (comme la grippe), ou bactériennes, (comme les infections staphylococciques), sont fréquemment à l’origine d’une bronchectasie. La tuberculose en est également la cause. L’aspiration de corps étrangers ou d’aliments en mangeant peut être cause de bronchectasie. L’aspiration d’acides stomacaux peut aussi être à l’origine d’une inflammation pulmonaire. Toute faiblesse de votre système immunitaire peut aussi vous mettre en danger.

La mucoviscidose, maladie héréditaire caractérisée par une accumulation de mucus dans les poumons et d’autres organes, comme l’estomac, ce qui entraîne des infections répétées, est à l’origine d’environ un tiers des cas de bronchectasie. Les maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC), la bronchite chronique et l’emphysème obstruent les poumons et accroissent votre risque de bronchectasie.

Symptômes

Des mois, voire des années, peuvent être nécessaires avant que des symptômes de bronchectasie ne se développent. Il peut s’agir :

  • d’une toux chronique ;
  • de la présence de sang dans les expectorations ;
  • de sons anormaux dans la poitrine et d’une respiration sifflante ;
  • d’essoufflement ;
  • de douleurs thoraciques ;
  • de l’expectoration quotidienne de grandes quantités de mucus ;
  • d’une mauvaise haleine ;
  • d’une coloration bleuâtre de la peau ;
  • d’une perte de poids ;
  • de fatigue ;
  • d’un épaississement de la peau sous les ongles et les orteils.

Si vous constatez l’un ou l’autre de ces symptômes, consultez sans délai vos médecins aux fins de diagnostic et de traitement.

Diagnostic

Le médecin va écouter vos poumons afin de déceler d’éventuels sons anormaux ou des signes d’obstruction des voies aériennes. Il est également probable que des analyses de sang seront nécessaires pour identifier l’infection. Une analyse d’expectorations visera à détecter des virus ou bactéries dans vos muqueuses. Une radiographie thoracique ou un tomodensitogramme permettra à votre médecin d’obtenir des images de vos poumons. Des tests de la fonction pulmonaire permettent de déterminer comment circule l’air dans vos poumons. Le médecin peut également pratiquer un test cutané de fraction protéique purifiée afin de dépister la tuberculose.

Traitement

Il n’existe pas de traitement permettant de guérir la bronchectasie. Un traitement précoce peut néanmoins vous aider à gérer la condition. Le principal objectif du traitement est de contrôler les infections et les sécrétions bronchiales. La prévention de l’extension d’obstructions des voies aériennes et des dommages pulmonaires est également critique. Méthodes courantes de traitement de la bronchectasie :

  • antibiotiques destinés à lutter contre l’infection ;
  • bronchodilatateurs comme l’albutérol (Proventil) et le tiotropium (Spiriva) pour ouvrir les voies aériennes ;
  • médicaments destinés à liquéfier le mucus ;
  • expectorants pour faciliter l’expectoration du mucus ;
  • oxygénothérapie.

Il peut arriver que vous ayez besoin de l’aide d’un gilet à oscillations à haute fréquence sur la paroi thoracique pour débarrasser vos poumons du mucus. Le gilet comprime doucement votre cage thoracique, avant de relâcher la pression, ce qui a le même effet que la toux. Ces mouvements délogent le mucus des parois des bronches.

En cas de saignement pulmonaire, ou lorsque la bronchectasie touche une partie seulement du poumon, une intervention chirurgicale destinée à retirer la zone affectée peut constituer une option adéquate. Le drainage de sécrétions bronchiales peut également être pratiqué quotidiennement dans le cadre du traitement. Un thérapeute respiratoire peut vous enseigner des techniques destinées à vous aider à expectorer l’excès de mucus.

Lorsque la bronchectasie est causée par une condition comme un trouble immunitaire ou une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), le médecin traitera également ces conditions.

Prévention

Le traitement précoce des infections pulmonaires est essentiel pour prévenir la bronchectasie. Faites vacciner vos enfants contre la grippe, la coqueluche et la rougeole, car ces maladies ont été liées au développement de la condition à l’âge adulte. Évitez l’air pollué et protégez vos poumons des émanations chimiques. Il est primordial de ne pas fumer pour préserver la santé des poumons.

A lire

Aspergillose broncho-pulmonaire allergique : causes, symptômes et traitement

Irene

pH-métrie œsophagienne : causes, symptomes et traitement

Irene

Crampes musculaires : causes, symptômes et traitement

Irene

Sténose valvulaire pulmonaire : causes, symptomes et traitement

Irene

Abcès : causes, symptômes et traitement

Irene

Test de l’hormone de croissance : causes, symptomes et traitement

Irene

Sarcome d’Ewing : causes, symptômes et traitement

Irene

Une alimentation saine pour les enfants : causes, symptomes et traitement

Irene

Résection transurétrale de la prostate : causes, symptomes et traitement

Irene