annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Sténose valvulaire pulmonaire : causes, symptomes et traitement

Rate this post

Votre valve pulmonaire est située entre votre ventricule droit et votre artère pulmonaire, qui envoie le sang pauvre en oxygène vers vos poumons. La valve agit comme une porte qui laisse passer le sang vers et hors de votre cœur. Si votre valve pulmonaire ne s’ouvre pas correctement ou pas suffisamment, cela s’appelle une sténose valvulaire pulmonaire. C’est un trouble très rare généralement présent à la naissance. Bien que cette pathologie ne requière pas toujours de traitement médical, vous pouvez avoir besoin de médication ou d’intervention chirurgicale pour améliorer votre état.

La sténose valvulaire pulmonaire affecte la capacité de l’organisme à se fournir en sang oxygéné. Exemples de symptômes de la sténose valvulaire pulmonaire :

  • abdomen protubérant
  • teinte bleutée de la peau
  • douleurs thoraciques
  • évanouissements
  • palpitations cardiaques
  • fatigue inexpliquée
  • retard de croissance
  • troubles respiratoires

Dans les cas graves, la sténose valvulaire pulmonaire peut causer une mort soudaine. C’est pourquoi le diagnostic et le traitement sont vitaux pour votre santé. Dans certains cas, les symptômes n’apparaissent que lorsque la sténose s’aggrave.

Les médecins ne connaissent pas la cause exacte de la sténose valvulaire pulmonaire. La valve du fœtus peut ne pas se développer correctement pendant la grossesse. Cette maladie peut également avoir un aspect génétique.

Ce trouble peut aussi accompagner d’autres défauts cardiaques congénitaux. Votre médecin vous recommandera souvent d’effectuer des tests complémentaires pour vous assurer de la santé de votre cœur.

Ce trouble peut également se déclarer chez les adultes suite à une complication de maladies affectant le cœur. Celles-ci incluent la fièvre rhumatismale ou les tumeurs carcinoïdes du système digestif.

Une sténose valvulaire pulmonaire non traitée peut entraîner un certains nombres d’effets secondaires nocifs voire mortels. Un premier exemple en est l’hypertrophie ventriculaire droite ou grossissement du cœur, qui peut affaiblir et endommager le cœur de façon permanente. Un manque de sang dans vos tissus peut causer une cyanose, qui donne une teinte bleutée à votre peau et affecte votre respiration.

L’effort supplémentaire que votre cœur doit fournir pour fonctionner peut entraîner une insuffisance cardiaque et la mort si elle n’est pas traitée. Si vous suspectez que vous ou votre enfant souffrez de sténose valvulaire pulmonaire, prenez rendez-vous avec votre médecin.

La sténose valvulaire pulmonaire peut provoquer un souffle au cœur, qui ressemble à un clic, un soufflement ou un grincement à l’oreille du professionnel de santé qui écoute votre cœur. Le souffle peut être l’indicateur d’une sténose valvulaire pulmonaire, soulignant la nécessité de procéder à des examens complémentaires.

Un médecin peut prescrire certains examens par imagerie afin de visualiser l’anatomie du cœur. Exemples :

  • radiographie thoracique
  • électrocardiogramme (ECG)
  • échocardiogramme
  • imagerie par résonance magnétique (IRM)

Ces examens par imagerie peuvent aider votre médecin à voir où le sang pourrait ne peut pas circuler librement ou si la valve pulmonaire est rétrécie.

Votre médecin utilisera les images obtenues ainsi que d’autres examens pour déterminer le meilleur traitement de la sténose valvulaire pulmonaire. Si la sténose est légère et ne provoque pas de symptômes, le médecin ne recommandera pas forcément d’intervention pour la traiter.

Si vous êtes atteint d’une sténose valvulaire pulmonaire qui n’est pas traitée, demandez une intervention de votre médecin si vous souffrez de douleurs thoraciques, d’essoufflements ou d’évanouissements. Ces symptômes peuvent indiquer une évolution de la pathologie.

D’après PubMed Health, même si vous présentez les symptômes associés à la sténose valvulaire pulmonaire, il y a des chances pour que la sténose légère s’améliore avec le temps. On estime qu’un tiers des patients verront leur état s’améliorer alors qu’un tiers n’évolueront pas. Le tiers restant subira une aggravation des symptômes qui nécessitera probablement une intervention. (National Institutes of Health)

Un médecin peut prescrire des médicaments facilitant la circulation du sang à travers les cavités cardiaques. Exemples de médicaments pouvant être prescrits :

  • prostaglandine pour améliorer la circulation sanguine
  • anticoagulants pour réduire la formation de caillots
  • diurétiques pour réduire l’excès de fluide dans le flux sanguin
  • pilules pour réguler le rythme cardiaque

Une intervention chirurgicale connue sous le nom de valvuloplastie peut étirer les parois de la valve pulmonaire, afin de les élargir et d’améliorer la circulation du sang. Ce traitement implique l’insertion d’un cathéter dont l’extrémité est reliée à un ballon permettant de gonfler et étirer les parois du cœur.

Dans les cas graves, une intervention chirurgicale visant à remplacer la valve pulmonaire peut être nécessaire.

Garder un mode de vie bon pour la santé du cœur peut également être bénéfique si vous êtes atteint de sténose valvulaire pulmonaire. Cela implique d’éviter de fumer, de faire de l’exercice régulièrement et d’avoir une alimentation saine à base de fruits, de graines entières et de légumes.

A lire

Facteurs de risque du cancer du poumon : causes, symptomes et traitement

Irene

Anémie hémolytique auto-immune induite par les médicaments : causes, symptômes et traitement

Irene

Appétit accru : causes, symptômes et traitement

Irene

Embolisation des artères utérines : causes, symptômes et traitement

Irene

Résection transurétrale de la prostate : causes, symptomes et traitement

Irene

Kuru : causes, symptomes et traitement

Irene

Les avantages et les inconvénients de la gastrectomie verticale

Irene

Calculs biliaires avec cholécystite aiguë : causes, symptomes et traitement

Irene

Le test de fragilité osmotique : causes, symptomes et traitement

Irene