annonce-no1.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Test de l’hormone de croissance : causes, symptomes et traitement

Rate this post

L’hormone de croissance, également appelée hormone de croissance humaine ou somatropine, est l’une des différentes hormones produites par l’hypophyse du cerveau. L’hormone de croissance joue un rôle essentiel dans la croissance et le développement humains. Un taux d’hormone de croissance supérieur ou inférieur à la normale peut entraîenr des problèmes de santé chez l’enfant comme chez l’adulte.

Le test d’hormone de croissance n’est pas une analyse de sang de routine, et les troubles liés aux hormones de croissance sont rares. Si votre médecin a une forte impression qu’il existe une anomalie hormonale, il prescrira ce test afin de confirmer son diagnostic et de guider le traitement. Le dépistage précoce des problèmes d’hormone de croissance permet souvent d’élaborer un traitement efficace.

Les médecins peuvent mesurer précisément le taux de certaines hormones dans le sang simplement en prélevant un échantillon de sang et en le faisant analyser en laboratoire. Cependant, l’analyse de l’hormone de croissance n’est pas aussi simple. Déterminer le taux de l’hormone à un moment donné n’est pas un moyen très efficace d’établir un diagnostic, car le taux d’hormone de croissance fluctue naturellement au cours de la journée. C’est pourquoi on a généralement recours à des tests plus ciblés.

Votre médecin prescrira certainement soit un test de suppression de l’hormone de croissance s’il suspecte une surproduction, soit un test de stimulation de l’hormone de croissance s’il suspecte une production insuffisante. Un test de facteur de croissance insulinomimétique de type 1 (IGF-1) est souvent prescrit également. Les personnes ayant un excès ou un déficit en hormone de croissance ont aussi un excès ou un déficit en IGF-1. L’avantage essentiel d’observer l’IGF est que, contrairement à l’hormone de croissance, son niveau est stable.

Quel que soit le type de test d’hormone de croissance prescrit, il est important de faire toutes les préparations indiquées. Votre médecin pourra vous demander :

  • de jeûner pendant plusieurs heures avant le test
  • de prendre un médicament sur ordonnance quelques jours avant le test
  • de faire de l’exercice avant le test
  • d’interrompre la prise de médicaments susceptibles de fausser les résultats

Le test d’hormone de croissance lui-même est plutôt banal et comporte un inconfort et des risques minimaux. Un professionel de santé prélèvera un ou plusieurs échantillons de sang avec une aiguille. On vous demandera peut-être de boire une solution ou on vous en administrera une par voie intraveineuse afin d’observer la réaction de votre organisme. Un laboratoire analysera ces échantillons pour déterminer si votre organisme produit trop ou trop peu d’hormone de croissance.

Un test d’hormone de croissance pourra être prescrit chez l’enfant s’il présente des symptômes du déficit en hormone de croissance. Les symptômes peuvent être les suivants :

  • retard de croissance et du développement osseux
  • puberté tardive
  • petite taille

Le déficit en hormone de croissance n’est généralement pas la cause de la petite taille ou d’un retard de croissance d’un enfant. Le déficit en hormone de croissance est rare, et une taille inférieure à la moyenne est souvent imputable à d’autres facteurs, par exemple tout simplement des facteurs génétiques hérités des parents.

Le test de l’hormone de croissance peut également être prescrit s’il existe des signes d’une surproduction d’hormone de croissance chez un enfant. Cela peut causer une maladie très rare appelée gigantisme, au cours de laquelle les os longs continuent de grandir après la puberté. Les personnes atteintes de cette maladie peuvent grandir jusqu’à deux mètres ou plus.

Le corps humain adulte a besoin de l’hormone de croissance pour soutenir la masse musculaire et la densité osseuse, et pour réguler le métabolisme des graisses. Une insuffisance d’hormone de croissance peut réduire la densité osseuse et la masse musculaire et affecter le taux des graisses. Toutefois, ceci est fort rare. Un excès d’hormone de croissance chez l’adulte entraîne un épaississement des os, symptôme associé à une pathologie appelée acromégalie. En l’absence de traitement, l’acromégalie peut entraîner de nombreuses complications, notamment un risque accru d’arthrite et des problèmes cardiaques.

Votre médecin élaborera le traitement adéquat si le test a permis d’identifier un problème lié au taux d’hormone de croissance. Il pourra s’agir de médicaments, de chirurgie, de radiothérapie ou d’une combinaison de ces méthodes. Des hormones de croissance synthétiques sont souvent prescrites en cas de déficit en hormone de croissance.

Quel que soient l’âge du patient ou la nature de l’anomalie de l’hormone de croissance, un dépistage précoce est très important car il permet d’améliorer le pronostic.

A lire

Données de base sur la vaccination : causes, symptomes et traitement

Irene

Traumatisme acoustique : causes, symptomes et traitement

Irene

Syndrome de l’X fragile (ou  » syndrome de Martin et Bell « , ou  » syndrome d’Escalante « ) ;

Irene

Hyperphagie boulimique : causes, symptômes et traitement

Irene

Calculs biliaires avec cholécystite aiguë : causes, symptomes et traitement

Irene

Aspergillose broncho-pulmonaire allergique : causes, symptômes et traitement

Irene

Mesure de la protéine S : causes, symptomes et traitement

Irene

Bulles : causes, symptômes et traitement

Irene

Analyse de G6PD : causes, symptomes et traitement

Irene